STONE SOUR - Hydrograd

Chronique

Pochette de l'album Hydrograd par STONE SOUR
  1. YSIF
  2. Taipei Person / Allah Tea
  3. Knievel Has Landed
  4. Hydrograd
  5. Song #3
  6. Fabuless
  7. The Witness Trees
  8. Rose Red Violent Blue (This Song Is Dumb & So Am I)
  9. Thanks God It’s Over
  10. St. Marie
  11. Mercy
  12. Whiplash Pants
  13. Friday Knights
  14. Somebody Stole My Eyes
  15. When the Fever Broke

Site(s) du groupe :

Site web de STONE SOUR
Par olivier no limit

Publié le 14/07/2017

Télécharger légalement

“Hydrograd” nouveau bébé du groupe STONE SOUR. Quatre années le séparent de « House of Gold & Bones Part 2 » et entre temps Jim Root a quitté le groupe, remplacé par Christian Martucci. Alors à quoi nous attendre cette fois ci ? Il faut vous dire pour être honnête que je ne suis pas un grand fan de ce groupe lui préférant largement SLIPKNOT. Leur musique est parfois un peu trop pop pour moi et c’est d’un pas hésitant que je suis rentré dans ce nouvel opus… pour en ressortir plutôt satisfait.

 

Cette fois ci, la bande à Corey Taylor a mis les petits plats dans les grands et on sent un vrai plaisir à jouer. Un son au top, comme bien sûr savent le faire les ricains et surtout un album assez éclectique et qui tire dans pas mal de directions. Bien sûr toujours la même formule : des riffs puissants et des refrains plus « positifs » et accrocheurs. Du coup après l’intro « YSIF » qui tiens en haleine on a le droit à : « Taipei Person / Allah Tea », au couplet chargée d’une émotion qui tiens en haleine, assorti de chœurs et d’un petit passage en mode thrash. « Hydrograd » lancinant avec un feeling aux faux airs de « Kashmir » ; « Fabuless » metal et rageur mais au refrain lumineux. En parlant de refrains ceux de « Song #3 » et « The Witness Trees » sont taillés pour faire des hits, alors que « Rose Red Violent Blue (This Song Is Dumb & So Am I), tiens tout autant du reggae, de la po et du rock ! Et ce n’est pas le seul morceau ou STONE SOUR qui donne dans l’originalité car « Thanks God It’s Over » tiens carrément de la country/pop ! Et puis cerise sur le gâteau, en fin d’album, des titres comme « Mercy », «Somebody Stole My Eyes », font carrément partie de la famille metal tant ils déménagent du bois.

 

Bref, son heavy rock accessible au plus grand nombre de par sa flagrance pop : rock est toujours présente, mais là Corey propose un album cohérent qui a le bon gout de ne pas être varié pour taper dans un maximum d’oreille, mais qui au contraire dénote artistiquement d’une ouverture d’esprit derrière laquelle se cache un esprit artistique et non pas mercantile. Et si c’est le cas, c’est bien caché. Alors je ne suis toujours pas un fan de ce groupe mais je respecte le travail accompli sur ce « Hydrograd » qui devrait plaire à plus d’un habitué de ce genre de musique.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports