SUFFOCATION - ...Of the Dark Light

Chronique

Pochette de l'album ...Of the Dark Light par SUFFOCATION
  1. Clarity Through Deprivation 04:04
  2. The Warmth Within the Dark 03:40
  3. Your Last Breaths 04:36
  4. Return to the Abyss 03:56
  5. The Violation 03:42
  6. Of the Dark Light 03:42
  7. Some Things Should Be Left Alone 03:24
  8. Caught Between Two Worlds 04:20
  9. Epitaph of the Credulous 03:59

Site(s) du groupe :

Site web de SUFFOCATION
Par olivier no limit

Publié le 20/06/2017

Télécharger légalement

30 ans au service d’un genre dont ils sont les pères, SUFFOCATION revient avec un nouvel album « …Of the dark light ». Ayant dans leurs rangs un nouveau batteur à savoir Eric Morotti ainsi qu’un autre guitariste, Charlie Errigo, ce groupe mythique de death brutal technique continu sur sa lancée, à savoir exécuter un death aux contours sombres en y mêlant , par petites touches, d’autres influences musicales, tout en gardant une flagrance âpre et une qualité de jeu loin de la démonstration technique. Dans leur catégorie ils sont en haut du panier. Non en fait ils sont le panier !

 

Pour avoir eu la chance de les voir en live, c’est comme si vous assistiez à un concert de jazz, c'est-à-dire que vous baigniez d’un bout à l’autre de leur set dans un bain musical qui ne relâche jamais la pression tout en circonvolutions magiques. Revenons à nos moutons. Enregistré par Joe Cincotta et mixé par Chris Zeuss Harris ils reprennent, comme à leur habitude, un titre de l’album « Breeding the Spawn » en la personne de « epitaph of the credulous ». Pour le « reste » et bien une fois de plus ils font preuve de talent dans la complexité de leur musique, tout en variations et maitrise rythmiques. Leur musique bien que jamais calme ne se contente pas de faire pulser sa rage, non, je trouve même que cet opus porte en lui quelque chose en lui de fin et de fluide.

 

Après vous le décrire serait une gageure aussi j’ai pris mon partie de vous décrire de ci de là quelques passages au travers de certains titres. D’entrée « Clarity Through Deprivation » vous rentre dans le lard sans tambours ni trompettes ; un joli mix de guitares lourdes et de solos prog à la limite du dissonant sur « Your Last Breaths ». Quelques rythmiques thrashy dans « Your Last Breaths » et du mélodieux genre néoclassique sur « Some Things Should Be Left Alone ». « Caught Between Two Worlds” le mélodique revient mais de manière presque black et mélancolique. Voilà et en fait c’est juste un dixième de ce que contient cet album, car, une fois de plus le guitariste Terrance Hobbs et le chanteur Frank Mullen peuvent être fier de leur bébé, tant il présente des paysages auditifs différents. C’est juste du grand art, une manière de porter la musique extrême dans la case : « classe ».

 

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports