SUFFOCATION - Pinnacle of Bedlam

Chronique

Pochette de l'album Pinnacle of Bedlam par Suffocation
  1. Cycles of Suffering 03:56
  2. Purgatorial Punishment 02:44
  3. Eminent Wrath 03:40
  4. As Grace Descends 03:04
  5. Sullen Days 04:57
  6. Pinnacle of Bedlam 03:42
  7. My Demise 04:03
  8. Inversion 03:50
  9. Rapture of Revocation 03:49
  10. Beginning of Sorrow 04:32

Site(s) du groupe :

MySpace de Suffocation
Par olivier no limit

Publié le 21/04/2013

Télécharger légalement

Entre leurs mains le death devient tout simplement monstrueux !

Faut dire qu’il est certainement le premier groupe à avoir joué du Brutal death technique. Quant à Frank Mullen, leur chanteur, il fut « the first » à répandre la bonne parole des vocaux bas et gutturaux.

Qui sont-ils ?

Suffocation, la légende du brutal death technique qui nous revient avec « Pinnacle of Bedlam ».

Une fois de plus un changement de musicien. Dave Culross revient aux fûts avec pratiquement la même frappe possédée que celle de son prédécesseur Mike Smith, sauf qu’au niveau des blast beat il a mis un turbo qui marche à la pile atomique ! En sus sur «Beginning of Sorrow », un vieux titre de Breeding the Spawn, on a quand même le droit au retour du batteur originel.

Quant à la musique, et bien Suffocation fait du Suffocation. Un death ultra violent, millimétré à la note prés, bondissant et sauvage tout en étant d’une trés haute technicité. Leurs plans médiums sont terribles, leurs rebondissements comme des coups de poings ou des virages à 160 degrés.

Et puis ils savent dégager des ambiances noires, sombres, de fin du monde, ce genre d’atmosphères propres au death. Sauf qu’eux vous propulsent cela en pleine face avec une maestria plus que talentueuse.

Quelques petits fragments de ci de là : Parfois un petit arpège de douceur qui dure quelques secondes sur« Eminent Wrath » avant que cela ne reparte sur les chapeaux de roues. Des surprises tel ce « Sullen Days » qui alterne mélodie fragile et rythmique lourde comme du plomb en ébullition avant que tout parte en live propulsé par une technique high voltage, le solo prog de « Pinnacle of Bedlam », le plan medium de la rythmique sur "Rapture of revocation".

Pour le reste, les anciens diront peut être : c’était mieux inspiré avant. ils ont peut être raison, mais quand on joue à ce niveau…..

Et puis cette galette est d’une puissance, d’un impact, d’un rendu implacable, mixé et masterisé par Chris « Zeuss » et produit par Joe Cincotta.

Bon il est vrai que je suis fan mais bon sang, cela va être dur d’écouter un autre cd de death brutal technique avant un petit moment !

Quand les légendes ne meurent pas.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports