SVART CROWN - Witnessing The Fall

Chronique

Pochette de l'album Witnessing The Fall par Svart crown
  1. Where the Light Ends
  2. Colosseum
  3. Dogs of God
  4. Nahash the Temptator
  5. Here Comes Your Salvation
  6. Into a Demential Sea
  7. An Eternal Descent
  8. Strengh Higher Than Justice
  9. Incestuous Breath
  10. ...Of Sulphur and Fire
Par D

Publié le 23/06/2011

Télécharger légalement

Et quand je dis sans concessions, c'est sans concessions!
Tout le monde a vécu le rouleau compresseur français via des groupes comme Gojira ou Dagoba, c'est un fait. On a depuis, d'ailleurs, moins sous-estimé la scène hexagonale et ce n'est pas un tort vu la kyrielle de groupe valant la peine qui sortent lentement de ces contrées anciennement romaines (merci Astérix le Gaulois). Mais ce n'est sans compter sur la force et la puissance énormes de certains groupes, comme SVART CROWN. Groupe formé en 2004, ayant sorti une démo en 2006, un album bien remarqué en 2008 nommé "Ages of Decay" et puis, en 2010, sous Listenable Records, sorti "Witnessing The Fall". Lorsqu'on a suivi le groupe, on comprend qu'un réel changement eut lieu entre ces deux albums. De la pochette flamboyante du premier album au malsain 'simpliste' - mais très beau! - du dernier, on se sent le cul entre deux chaises. SVART CROWN auraient-ils abandonné leur style de black/death pour autre chose de plus malsain? Et bien, non. Ils ont juste enfoncé le clou bien plus loin, pauvre ami Jésus.

 

Tu vois Néron? Le Romain oui? Donc tu sais qu'il était fou. Je pense qu'il écoutait "Witnessing The Fall" pendant ses crises.
Lorsque j'ai, pour la première fois, écouté cet album, je n'avais qu'une envie : me cloitrer quelque part et/ou tuer tout le monde. C'est à peu près un des moults effets que provoque "Witnessing The Fall". Pour être concis, imaginez un mélange de black/death le plus haineux que vous pouvez avoir, qui peut être rapide et bourrin lorgnant dans du brutal death par moment ("Colosseum"), passez sur un passage plus lent, dissonnant et malsain qui sonne très black à la française ("Of Sulphur and Fire" ou "Nahash the Temptator") tout en ayant cette même ambiance qui te donne envie de tout casser, comme le disait Balavoine. Cet album est une icône du black/death, dépassant de loin des albums de maîtres du genre. Chaque morceau comporte une gemme bien noire qui saura apporter la variation voulue dans ce genre d'album, sans parler de la technicité des musiciens et de l'exécution parfaite des compositions. Du côté production, rien à redire : le son est très propre tout en restant 'crade' pour amplifier l'ambiance, pensez un peu "THE ORDER OF APOLLYON - The Flesh", en gros. D'ailleurs, ce n'est pas anodin : BST fait un petit featuring sur le morceau "An Eternal Descent".

 

Neron brûla Rome. Nero Burning Rom. Svart Crown immole tout sur son passage, et on aime.
"WITNESSING THE FALL" est devenu, en un an, un indispensable, mondial. Reconnu partout, le groupe part très souvent en tournée (cf leur récente tournée française avec SepticFlesh) et assure sur tous les points, pour les avoir vus quatre fois au moins. Donc, que ce soit en live ou en CD, je ne peux vous conseiller que de foncer sans vous arrêter : SVART CROWN est bien au delà d'une valeur sure, c'est un culte qui commence.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

  • Commentaire de frigid - 28/06/2011 13:06 ça fait saliver tout ça!
  • Commentaire de Alex - 24/06/2011 09:37 "Nero Burning Rom" XD

2 commentaires au total

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports