SWARM - Division & Disharmony

Chronique

Pochette de l'album Division & Disharmony  par SWARM
  1. It Never Happened - 6:18
  2. The New Order - 4:06
  3. Written in Blood - 4:03
  4. No Gods // No Guns - 2:36
  5. Rest of my Dust - 4:47
  6. Bloodcode - 5:17
  7. No Man's Land - 5:26
  8. HeadTrip - 3:30
  9. Another Moment To Die - 4:44
  10. C23 H27 Cl2 N3 - 2 - 9:45

Site(s) du groupe :

Site web de SWARM
Par olivier no limit

Publié le 23/04/2017

Télécharger légalement

Et voici SWARM qui nous propose « Division & Disharmony », né à Antibes en 2012. les musiciens semblent avoir muri et travaillé longuement leur musique comme une pate composée de trois ingrédients. Un peu de thrash old school, du hardcore et du groove metal. D’ailleurs ont peu lire sur leur page facebook, qu’Ils ont comme influences des groupes telles que HATEBREED, PANTERA, LAMB OF GOD. En partant de là on peut se dire que c’est du déjà vu, soit !

 

Mais pourtant ils ont réussi le petit exploit de se créer un style rien qu’à eux qui sonne entre old school et moderne. Imaginez : Au sein d’un même titre les trois ingrédients susnommés caracolent de concert, se chevauchent, se distinguent, se conjuguent et se succèdent. Cela donne des compositions qui sont alors pleines de rebondissements, de breaks et de surprises. En plus les voix accompagnent le mouvement entre H& C, growls et vocaux clairs sans oublier des chœurs dans la pure tradition hardcore / thrash. Du coup Leur force se résume déjà dans leurs rythmiques puissantes et changeantes qui réussissent l’exploit de vous emmener d’un bout à l’autre de leurs compositions sans qu’on s’y ennuie ; bien au contraire on est pris dans le mouvement.

 

En plus, ils peuvent poser parfois des refrains que l’on retient comme des pamphlets incendiaires (HeadTrip), ou alors choisir la carte du mélodique comme sur « Rest of my Dust ». Ils émaillent aussi leurs compositions de petites surprises qui relancent l’intérêt que l’on a pour leur musique. Ils peuvent par exemple être pas loin d’un néoclassique dans le riff de « Bloodcode », titre qui prend même des faux airs de psychédélique. Il y aussi des solos sur arpèges à la sauce SUICIDAL TENDENCIES sur »Rest of my Dust ». » It Never Happened » débute sur fond de guitare acoustique puis explose et s’installe sur un riff thrash technique. Et, la cerise sur le gâteau c’est " C23 H27 Cl2 N3 - 2 –". Ce morceau qui dure pas loin de 10 minutes. Un superbe instrumental bourré de mélancolie et mélodies embuées de tristesse. Je me le suis écouté plusieurs fois en me disant : » c’est déjà fini ? ».Bref, pour faire court que voici un premier essai qui sonne haut, fort …et groove !

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports