SYSTEM OF A DOWN - Toxicity

Chronique

Pochette de l'album Toxicity par System of a down
  1. Prison song
  2. Needles
  3. Deer dance
  4. Jet pilot
  5. X
  6. Chop suey !
  7. Bounce
  8. Forest
  9. Atwa
  10. Science
  11. Shimmy
  12. Toxicity
  13. Psycho
  14. Aerials

Site(s) du groupe :

Site web de System of a down
Style : voir chronique
Par Murasame

Publié le 06/12/2004

 

Le cd était annoncé le 4 septembre, on est le 6 et le voilà seulement. On a connu pire comme retard, mais c'est juste pour le principe. Quand on lâche une tuerie, on la lâche à temps, on en profite pas pour laisser la pression monter encore ; car tout le monde ne l'a pas télécharger en avance et certains préfèrent avoir la surprise, et je suis dans ce cas.

Bien que je l'ai peu écouter comme je viens de l'avoir ( c'est bien le petit au fond il suit ), je m'empresse de vous donnez mes premières impressions. Alors si j'ai laisser échapper le mot "tuerie", c'est parfaitement volontaire ! ; le premier album éponyme System Of A Down était déjà un bon coup de pied au cul du néométal, alliant un chant original, une musique rythmée et agressive ainsi que des textes conscients et engagés. On avait affaire un peu à Rage Against The Machine (R.I.P.) la revanche, plus exactement la relève.

Toxicity est dans la parfaite lignée, avec des évolutions notables, comme la place de Daron Malakian, le génialissime guitariste, qui s'imposerait presque comme un second chanteur, alors qu'à l'époque il était plus discret. Cela renouvelle la profondeur du chant, déjà si particulier mais charismatique de Serj Tankian ( avec ses roulements de folies ). Leurs acolytes sont toujours autant inspirés, luttant pour trouver le riff ou la rythmique la plus tordue ! Vraiment certaines chansons font penser à des délires psychotiques, bon petit paradoxe par rapport aux intelligentes paroles. Je ne citerais pas de chanson particulière, dès les premières écoutes on peut percevoir les "clefs de l'oeuvre".

Encore une belle preuve que le néométal ne s'autoparodie pas s'en cesse, et que ce même néométal n'est pas qu'une succession de riffs efficaces, avec des paroles légères, superficielles. Toxicity est une bonne leçon, merci professeur SOAD.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports