TEMPLE OF BAAL - Traitors To Mankind

Chronique

Pochette de l'album Traitors To Mankind par Temple of baal
  1. Living Fleshtrone
  2. Traitors To Mankind
  3. Graveyard Of Disgust
  4. Bleeding Thoughts
  5. Under The Spell
  6. Visions Of Carnage
  7. Crawling In Blood And Puke
  8. Bitter Days
  9. Death Inquisition
  10. Flames Of Baal
Style : voir chronique
Par Worthless

Publié le 11/01/2006

 

Black Thrash Métal

Il aura fallu attendre longtemps avant d'avoir la surprise de l'année 2005, jusque dans les derniers mois on aura espéré, la voila! Et c'est Temple Of Baal qui nous la livre! Cet album fait suite à un premier full length prometteur mais doté d'une production un peu trop minimaliste, Servants Of The Beast. Le groupe a apprit de ses erreurs passées et nous livre ici un album énorme aux forts relents thrash, mieux intégrés et plus présents que sur l'album précédent. A noter un changement de batteur depuis la sortie de Servants Of The Beast, Herr Rikk s'est vu remplacé par Antares (batteur chez Glorior Belli). L'intention première du groupe est de rester fidèle au Black Métal des débuts, et le pari est plus que réussi!

La première chose qui saute aux yeux/oreilles à l'écoute de ce Traitors To Mankind, c'est sa production (par Ludovic Tournier) bien plus soignée que sur le premier opus, un son puissant qui permet d'apprécier la musique de Temple Of Baal à sa juste valeur. Aucun des instruments ne tient une place plus importante que les autres. C'est le son parfait pour un album de ce style, production puissante sans être aseptisée, un peu sale.
Traitors To Mankind est un album très varié, au sein duquel se mêlent influences Thrash (Under The Spell surtout, mais tous les autres titres!) et Death métal. Cet eclectisme apporte à l'album de l'originalité et marque la personnalité du groupe. On peut toutefois citer quelques similitudes, par exemple Bleeding Thoughts et son début très Aura Noir-esque, ou encore Under The Spell qui rappelle les norvégiens de Tsjuder, avec ce coté Old School bien présent, que ce soit dans les textes ou la musique d'ailleurs. Références plus qu'honorables donc. Et si cet album possède des titres très Thrash, le Black Métal pur et dur se fait sentir également, le dévastateur Visions Of Carnage en est un bon exemple. Temple Of Baal développe son propre style, avec ce feeling "métal" unique et une ambiance légèrement poisseuse, terne.
Niveau maîtrise on n'est pas en reste puisqu' Amduscias nous offre quelques solos "métal" qui se marient parfaitement avec le reste (Living Fleshtrone, Traitors To Mankind ), c'est aussi ce qui éloigne quelque peu Temple Of Baal du Black Métal typique. Le guitariste a trouvé les riffs qui ne laisseront personne de marbre, "efficacité" est un des maître-mots de ce cd. Son chant est plus grave que par le passé, mais se fait criard parfois comme sur Under The Spell et Bitter Days. Le nouveau batteur, Antares, manie son instrument avec brio, les blasts ne sont pas incessants mais très présents, sauf sur le dernier titre, un peu plus lent. Les textes, de manière générale, sont très personnels, Amduscias évoque ses sombres désirs et dévoile ses cicatrices, infligées durant les deux ans qui séparent Servants Of The Beast de cet album. Seul le titre Death Inquisition, véritable bombe Black/Thrash, n'a pas été écrit par le guitariste, mais par MkM d'Antaeus (ex-membre du groupe au passage).

Avec cet album, Temple Of Baal se hisse au rang des meilleures formations Black Métal françaises. Le groupe a su raviver la flamme du BM du début des 90's. Traitors To Mankind est un album crade, sombre et malsain comme on n'en fait hélas plus tellement aujourd'hui. Ceci témoigne d'une sincerité totale envers la scène de la part des musiciens. Temple Of Baal mérite vraiment cet adjectif utilisé à tort et à travers: "true", car il ne faut pas oublier que le Black Métal est un dérivé du Thrash.
En sortant légèrement des sentiers battus du Black Métal, le groupe propose une musique au feeling "métal" énorme et prouve qu'il faut dorénavant compter sur lui. On ne peut que s'agenouiller devant un tel album et un tel talent de composition et d'efficacité. Chacun des 10 titres vous fera remuer la tête, peut-être même inconsciemment. Thrash, old school, métal, magistral!

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports