THE AGONY SCENE - The Darkest Red

Chronique

Pochette de l'album The Darkest Red par The agony scene
  1. Prelude
  2. The Darkest Red
  3. Scars Of Your Disease
  4. Screams Turn To Silence
  5. Sacrifice
  6. Prey
  7. 7. Procession
  8. Suffer
  9. My Dark Desire
  10. Scapegoat
  11. Forever Abandoned

Site(s) du groupe :

Site web de The agony scene
Style : voir chronique
Par Bloody

Publié le 22/06/2005

 

Metalcore tendance extrême.

La musique de The Agony Scene a beaucoup évolué : d’un Death mélodique appliqué qui reprenait quelques ingrédients Hardcore, le groupe renverse la vapeur et s’engouffre dans la brèche du Metalcore. Cause ou conséquence de la signature de The Agony Scene sur Roadrunner ? Difficile à dire. Il n’empêche à l’écoute de ce disque, impossible de ne pas penser à leurs nouveaux collègues de label Caliban, Devildriver ou autre Killswitch Engage. Mais est-ce un mal ?

Non, d’une part parce que le Metalcore représente un mouvement, (une mode ?) qui a le mérite de se baser sur une maîtrise instrumentale sans faille, un sens aigu des rythmiques, et qui peut emprunter à de nombreux styles sans que l’efficacité soit rangée au placard. D’autre part The Agony Scene a eu la bonne idée d’avoir intégré à la formule de base propre au genre (à savoir couplet agressif, refrains mélodiques, riffs bien appuyés en accord de forces, etc…) des éléments directement issus de la scène extrême au sens large. Ainsi au milieu de cette déflagration sonore l’oreille est souvent accrochée par des escapades mélodiques rappelant soit le Death suédois soit la scène Black mélodique (Dimmu borgir, Cradle et consort) dont le chanteur Michael Williams est d’ailleurs friand, sa voix proche d’un certain Danny suffisant à nous convaincre.
Pour le reste que dire ? La musique de The Agony Scene a gagné en fluidité, en finesse, s’est enrichie de détails qui tels les fils d’une toile d’araignée vous enveloppent dans un cocon fatal.

Que du bonheur donc, tout le long de ce chef d’œuvre qui va ouvrir beaucoup de portes au groupe. En espérant juste que celui-ci ne soit pas noyé dans la vague Metalcore qui submerge le vieux continent. En même temps vu la qualité de leur musique, on ne se fait pas trop de souci pour eux.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports