THE ANGELIC PROCESS - Weighing Souls with Sand

Chronique

Pochette de l'album Weighing Souls with Sand par The Angelic Process
  1. The Promise of Snakes
  2. Million Year Summer
  3. The Resonance of Goodbye
  4. We All Die Laughing
  5. Dying in A-Minor
  6. Weighing Souls with Sand
  7. Mouvement - World Defeaning Eclipse
  8. Burning in the Undertow of God
  9. Mouvement - The Smoke of Her Burning

Site(s) du groupe :

MySpace de The Angelic Process
Par Raven

Publié le 03/06/2012

 

The Angelic Process : un nom de groupe qui ne dit absolument rien à personne, sauf aux amateurs de drone.

La première fois que je les ai écouté, et en particulier l'album Weighing Souls with Sand, j'ai été transcendé. Jamais un projet m'avait fait ressentir de telles choses aussi tristes et profondes. Les douleurs enfouies se sont réveillées, et ont parfaitement communié avec la musique de The Angelic Process. Avant de rentrer plus en détail sur la musique cathartique des Américains, une petite présentation du groupe s'impose.

The Angelic Process est un combo américain pratiquant un drone indéfinissable, aux frontières de l'avant-garde (noise, ambient, sludge atmosphérique, post-rock). Le groupe évolue en duo : K. Angylus (guitare, voix, batterie et textures), et M. Dragynfly (basse, voix et textures), respectivement mari et femme dans la vie. Weighing Souls with Sand est le dernier album d'une discographie que je vous recommande hautement. Mais là où le projet tient toute sa différence, c'est par rapport à l'histoire malheureuse qui a suivi le groupe. Un de ses géniteurs, K. Angylus, a rencontré divers problèmes de santé jusqu'à ne plus pouvoir jouer de la batterie. En combat avec ses pulsions, il a préféré mettre fin à ses jours. Et c'est ainsi que The Angelic Process est devenu culte, tout en gardant son côté confidentiel.

La pochette vaut le coup d'oeil, car elle est bourrée de sens que chacun peut l'interpréter à sa façon. Une jeune femme sur le rivage, et la mer à l'horizon. Une aile (d'ange ?!) en fond très représentative. Les couleurs sont à la fois chaudes et sombres. Un probable couché de soleil comme annonçant une attente, une pensée, ou la fin de quelque chose. Cette pochette est intrigante, et interpelle l'auditeur d'un contenu musical assez désespéré. En tout cas cette représentation graphique est magnifique, pleine d'émotion, et la musique qui va suivre l'en est tout autant.

Après une introduction ultra-brève avec The Promise of Snakes, on entre directement dans le vif du sujet avec : Million Year Summer. Ce morceau est une anesthésie générale de notre esprit. Il n'est pas possible de faire plus poignant, et plus tranchant, pour une entrée en la matière. Tout se met en place avec le son drone de la guitare, et la voix déchirante. L'atmosphère qui s'installe est lourde, pesante, et profondément triste. Ce couché de soleil, durant une éternité, dans l'espoir d'attendre un heureux événement, c'est-à-dire l'amour d'une femme, n'arrivera jamais. C'est ainsi que le morceau suivant, The Resonance of Goodbye, prend la suite de ce rendez-vous avec mon inconscience. On reprend les bases d'avant, et on amplifie le facteur émotionnel par 1000. Cette chanson à l'atmosphère tristement sidérante est un orgasme de désespoir à mon esprit. J'ai compris que cet heureux événement, la femme que je pourrais aimer, n'arrivera jamais. Le deuil s'impose. La perfection existe avec : We All Die Laughing. Quel nom de chanson très évocateur ! On reprend la formule des morceaux précédents, tout en gardant cette intensité émotionnelle. C'est du grand art. J'en ai les larmes aux yeux. Je rigole de ma propre situation sentimentale désastreuse. La vie est à la fois belle, et surtout cruelle. Bref, je m'emporte, mais c'est justement la magie de la musique de The Angelic Process. La transition de ces 3 chansons est monumentale. Cette partie de l'album est émotionnellement très intense.

On retrouve un peu de calme avec : Dying in A-Minor, qui est le plus long morceau de l'album. Début de chanson ambient, qui monte crescendo en puissance, mais qui reste très planante dans son ensemble. Mon âme mourant de solitaire se retrouve à errer, et à naviguer sur un océan à l'horizon infini. Weighing Souls with Sand est une chanson plus atmosphérique, plus que les autres, mais toujours aussi planante. Mouvement – World Defeating Eclipse est un interlude qui met fin à cette partie planante.

On commence à se rapprocher de la fin avec : Burning in the Undertow of God. C'est une chanson transperçante, et qui alterne les différents passages (ambient et guitare tranchante) afin de glorieusement nous achever. Mouvement – The Smoke of Her Burning est le dernier morceau de l'album. C'est une triste conclusion, qui au final se révèle douce. Ces riffs de guitare me font pleurer, et me permettent de me délivrer du fardeau l'espace d'un album.

Mes chansons marquantes sont : Million Year Summer, The Resonance of Goodbye, We All Die Laughing, et Burning in the Undertow of God.

Sombre, puissant, émotionnel, planant, déchirant.

La musique de The Angelic Process est capable de mettre des mots à des moments déchus de notre existence, au désespoir qu'on entretien, et qu'on ressent au plus profond de nous-même. Et ça c'est très fort !

Avec The Angelic Process, si vous êtes un auditeur sensible, c'est avec ce genre de musique qu'on ne s'en remet pas. J'attribue une note parfaite pour un groupe pas comme les autres, ayant des compositions ultra-déchirantes sur ma personne. Une note maximale pour rendre hommage à son compositeur, et à l'émotion que sa musique a réussi à me faire ressentir.

RIP K. Angylus.

A jamais.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports