THE APOCALYPSE BLUES REVUE - The Apocalypse Blues Revue

Chronique

Pochette de l'album The Apocalypse Blues Revue par THE APOCALYPSE BLUES REVUE
  1. Evil Is As Evil Does
  2. Junkie Hell
  3. Devil Plays A Strat
  4. I Think Not
  5. Whiskey In My Coffee
  6. The Tower
  7. Crossed Over
  8. Blues Are Fallin’ From The Sky
  9. Work In Progress
  10. The Devil In Me
  11. Blue Cross
  12. When The Music’s Over (Bonus Track)

Site(s) du groupe :

Site web de THE APOCALYPSE BLUES REVUE
Style : voir chronique
Par olivier no limit

Publié le 29/08/2016

Télécharger légalement

On vient de m’envoyer pour chronique THE APOCALYPSE BLUES REVUE. Alors les gens c’est du blues ! Il y a peu j’avais d’ailleurs chroniqué « alive in amsterdam » de WALTER TROUT et je suis obligé de remettre le couvert. Obligé n’est peut-être pas le terme, car j’adore ce style, mais pourquoi m’avoir envoyé cette galette, qu’a-t-elle à voir avec le metal ? Et bien en fait, ce groupe a été Co fondé par deux membres du groupe de metal GODSMACK, à savoir Shannon Larkin à la batterie et Tony Rombola à la guitare et cela est sorti le vendredi 26 août 2016 via le label PROVOGUE / Mascot.

Quant à la musique, allons-y d’une mini chro puisqu'ici on est un peu hors sujet par rapport au style proposé pour dire que…CET ALBUM EST EXCELLENT !!! D’abord il y a la voix du chanteur Rafer John qui sonne comme celle de JIM MORRISON, à tel point qu’ils reprennent en bonus « music’s over », titre des DOORS et que s’en est bluffant. Ensuite, il y a les solos de Mister Tony qui sont variés et vraiment prenants. De plus la section rythmique n’est pas en reste, elle assure comme il se doit avec ce petit suplément d'âme indispensable à ce genre de musique. Enfin leur blues casse les codes des trois accords en y mettant parfois des refrains porteurs (Crossed Over, The Tower, Work In Progress). Ils essayent, ce qui est difficile dans ce style, d’être plutôt éclectique comme ces « Evil Is As Evil Does », « Work In Progress », « Crossed Over » qui semble émaner du cerveau d’un certain STEVIE RAY VAUGHAN.

Et puis on sent les metalleux dans des blues comme « Devil Plays A Strat », « The Devil In me », car ces derniers sont électriques et portent en eux une aura franchement sombre ! Il y a même au niveau de la diversité « Whiskey In My Coffee » qui sort un peu du lot car c’est en fait un rockabilly. Bref un album brillamment exécuté, où l’on sent que les musiciens se sont fait plaisir tout en y apportant un quelque chose en plus. Du coup j’espère que ce projet aura une suite, car ce combo mérite d’être connu, car en plus du blues ils émaillent leur musique d'un tas de facettes musicales tout en respectant l'âme de cette musique.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports