THE CITADEL - Brothers of Grief

Chronique

Pochette de l'album Brothers of Grief par The Citadel
  1. Brothers of Grief
  2. The Creeper
  3. Call of the Gods
  4. The Union
  5. Evil Kingdom
  6. Sleeping in Reality
  7. In the Ashes of a Dream
  8. Word of Silence
  9. Hammer of Divine
  10. The Play

Site(s) du groupe :

Site web de The Citadel
Style : voir chronique
Par Seb

Publié le 04/11/2007

 

Heavy Métal

Nouveau venu issu de la Suède, The Citadel nous présente son premier album, et ne joue ni du métal progressif ni du death mélodique, comme il est (plus ou moins) de coutume pour les groupes suédois, mais du heavy métal.

Et du heavy bien traditionnel, ainsi que nous le prouve la chanson d'ouverture. Les guitares sont bien lourdes, les riffs sont entraînants, le tout soutenu par une section rythmique qui tape bien, bref, c'est du bon gros heavy qui sent la sueur et la bière, soutenu par un mixage de qualité (chaque instrument est bien à sa place), point rare pour le premier album d'une jeune formation. Mais il y a vite lieu de désenchanter. En premier chef, le chant est franchement insupportable. Jonas Radehorn possède un timbre de voix horripilant et banal, son chant est peu précis et se veut mélodique, mais ce n'est qu'une vague tentative ratée qui manque de puissance et de lourdeur pour être en adéquation avec la musique pratiquée.

Le second point sont les parties mélodiques, qui tout comme le chant, sont trop artificiels et sonnent mal pour être crédibles. Les refrains sont d'une banalité affligeante, avec des nappes de synthétiseur et des choeurs, et changent l'atmosphère au point de sonner presque joyeux, en contradiction totale avec les parties les plus lourdes. Où est la cohérence ?

Pour terminer, cela devient bien vite ennuyeux. Il n'y a aucun changement de rythme durant l'album, ce qui n'est pas un mauvais point en soi, mais contribue au caractère monotone du disque. Mais cela couplé avec le fait que le disque ne possède aucune véritable accroche, rien qui ne puisse être chantonné une fois l'album terminé, le résultat final est bien là: on s'emmerde.

Dommage car le groupe possède tout de même un peu de potentiel: le jeu de guitare est simple mais accrocheur et intéressant. Un groupe fera sûrement mieux dans son second essai, après avoir travaillé certains points.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports