THE GATES OF SLUMBER - Suffer No Guilt

Chronique

Pochette de l'album Suffer No Guilt par The Gates Of Slumber
  1. - Angel of Death
  2. - Suffer No Guilt
  3. - Gemini
  4. - Riders of Doom
  5. - Slan the Weak
  6. - Wormwood
  7. - Dweller in the Deep
  8. - Children of the Night
  9. - God Wills it
  10. - The Woe of Kings

Site(s) du groupe :

Site web de The Gates Of Slumber
Style : voir chronique
Par Worthless

Publié le 16/10/2006

 

(Heavy/Doom Metal)

The Gates Of Slumber est un trio américain sur lequel on a peu d'informations, hormis le fait que Suffer No Guilt est leur second album. The Gates Of Slumber pratique un Heavy Metal teinté d'éléments doom. La volonté du groupe est de réveiller ce sentiment épique qui sommeille en chacun de nous à travers les dix (très longs) titres de cet album. Et je vais être franc avec vous lecteurs, après l'écoute de Suffer No Guilt, je n'ai pas du tout envie de sortir ma peau de bête et mon épée...

Premier reproche, la production, très old school dans l'esprit, elle sonne au final très brouillonne et ne libère pas les émotions guerrières que cherche à faire passer le groupe. Le son de la guitare est parfois insupportable, notamment sur l'intro (horrible) de Dweller In The Deep mais aussi tous les soli présents sur l'album. Bref, le son est vraiment mauvais, je ne vois pas d'autre mot. On notera toutefois que la basse est très (trop?) audible et mise en avant. Autre critique, le chant, aigu et uniforme, il ne semble vraiment pas maîtrisé, peu travaillé, certains diront que sa spontanéité en fait son charme, pour ma part je n'accroche pas du tout, c'est un obstacle à l'immersion dans le monde du groupe.

Toutefois, tout n'est pas noir dans cet album, le problème est que les parties intéressantes sont noyées dans cette bouillie. Car il y a plusieurs riffs sympathiques qui contiennent l'atmosphère épique visée par le trio (Angel Of Death en tête). Seulement, comme dit plus haut, il est difficile de ne garder que ces quelques plans qui relèvent le niveau...dommage.

Enfin, la durée (74 minutes) de l'album est beaucoup trop longue pour la qualité des pistes, je pense notamment au dernier titre (plus de vingt minutes!), auquel on pourrait facilement retirer dix minutes. Bref, on s'ennuie très souvent.

Voici donc un album à l'intérêt très limité, trop long, pas assez travaillé, mais qui laisse tout de même entrevoir quelques bonnes choses pour l'avenir...

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports