THE KONSORTIUM - The Konsortium

Chronique

Pochette de l'album The Konsortium par The Konsortium
  1. Gasmask Prince
  2. Lik Ulven
  3. Under the Black Flag
  4. Decomposers
  5. Knokkeklang
  6. Slagens Barn
  7. Onwards! Onwards!
  8. Tesla

Site(s) du groupe :

MySpace de The Konsortium
Par Dzo

Publié le 11/09/2011

Télécharger légalement

Alors là, gros dossier. Voici donc une galette norvégienne du nom de The Konsortium, titre de l’album et respectueusement nom du groupe. Que dire de cet opus? Il est à la fois expérimental, avant-gardiste, mélangeant volontiers thrash et black, alliant voix claire, plus criarde ou simplement black, et surtout, ne ressemble à aucun autre. Il demande une certaine concentration quand on l’écoute, et peut paraître un peu inaccessible et confus aux premiers abords. Mais au fur et à mesure que l’auditeur se laisse prendre au jeu, on se rend compte du réel potentiel de ce groupe, pourtant encore au stade embryonnaire.

Ce dernier transite avec un line-up assez mystérieux. La formation n’existe que depuis 2003 et ne compte qu’une seule et unique démo à son actif, sortie en 2008. Que s’est-il passé durant ces cinq premières années d’existence du groupe? Mystère.

Alors sortir un album aussi bien peaufiné et travaillé avec un temps d’existence aussi court est d’autant plus intriguant, car le travail fourni est remarquable, totalement innovant, je dirai même déroutant. Il est certain qu’il ne conviendra pas à tout le public qui écoute du black, son côté décalé ne fera peut être pas l’unanimité. Mais qu’on aime ou pas, on ne peut nier le travail de recherche fourni sur cette galette.

Au beau milieu de ce line-up mystère,on compte Teloch, qui a déjà officié dans de grandes formations norvégiennes en tant que membre permanent (Umoral, Nidingr) de session ou live, que ce soit dans 1349, Gorgoroth et plus récemment Mayhem, groupe incontournable de la scène scandinave. Mais est-ce lui la tête pensante de toute cette machine bien huilée? Une question de plus dont je n’ai pas la réponse. Pour le chant, c’est le chanteur de Kvelertak qui s’occupe de cracher son venin sous diverses formes, que ce soit de chants clairs, plus torturés voir possédés par moment, ou dans un black plus conventionnel. Niveau qualité de la production, là aussi c’est impeccable ; chaque instrument est correctement mis en valeur, et le son est très bon.

 

Décrire l’album est difficile tant il est varié et change fréquemment de courant, le mieux encore est de l’écouter et se plonger dedans pour se faire sa propre opinion. En tout cas, son côté décalé et anticonformiste de ce qu’est le black est ce qui frappe tout de suite. Il bénéficie de chansons incontournables (‘Gazmask Prince’ ou l’excellente ‘Under The Black Flag’) et de passages plus énigmatiques (Decomposers, Slagens Barn). Les ambiances procurées sur cet opus sont également très importantes.

Quoiqu’il en soit, The Konsortium est probablement un groupe qui va encore faire parler de lui. Plus on écoute ce cd, plus on découvre de nouveaux aspects plaisant pour notre oreille exigeante. A découvrir, vraiment!

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports