THE MELVINS - Everybody Loves Sausages

Chronique

Pochette de l'album  Everybody Loves Sausages  par The Melvins
  1. Warhead (VENOM ; avec Scott Kelly de NEUROSIS)
  2. Best Friend (QUEEN ; avec de TWEAK BIRD)
  3. Black Betty (auteur inconnu ; l’une des versions les plus connues est celle de RAM JAM)
  4. Set It On Fire (THE SCIENTISTS ; avec Mark Arm)
  5. Station To Station (David Bowie ; avec JG Thirlwell)
  6. Attitude (THE KINKS ; avec Clem Burke de BLONDIE)
  7. Female Trouble (John Waters)
  8. Carpe Diem (THE FUGS)
  9. Timothy Leary Lives (POP-O-PIES)
  10. In Every Dream Home A Heartache (ROXY MUSIC ; avec Jello Biafra et Kevin Rutmanis)
  11. Romance (TALES OF TERROR)
  12. Art School (THE JAM ; avec Tom Hazelmeyer)
  13. Heathen Earth (THROBBING GRISTLE)

Site(s) du groupe :

Site web de The Melvins
Style : voir chronique
Par olivier no limit

Publié le 08/05/2013

Télécharger légalement

Vous n’aimez pas les albums de reprises ? Dommage car quand ce sont The Melvins qui s’y attellent (qui Seattle), ils ont le don de reprendre des titres à leur sauce pour les détourner et en faire quelque chose d’autre, de particulier. Cela va de Venom en passant par Queen ; Excusez du peu.

Ce trio de rock qui existe depuis 1982 et qui a engrangé une ribambelle d’albums est plutôt inclassable. On va dire qu’ils pratiquent un rock influencé par du punk hardcore, du metal, du rock un peu noise, de l’expérimental sur fond, parfois, de tempos lents. Rajoutez à cela une propension à rajoutez des influences diverses selon leur inspiration.

Pour cette galette ils ont invité des « potes » aussi branchés qu’eux, tels que Clem Burke de BLONDIE, Jello Biafra (ex-DEAD KENNEDYS), Mark Arm de MUDHONEY, Scott Kelly de NEUROSIS. Et il y en a d’autres.

À noter également que pour cet album, le groupe a adopté deux formations différents : une classique (Buzz Osborne, Dale Crover, Jared Waren et Coady Willis) et une « light » (Osborne, Crover, Trevor).

Maintenant parlons musique.

J’ai adoré cette galette.

Déjà grâce au choix des artistes rejoués.

Connus ou moins célèbres, ils forment dans cette « compilation » tout un univers à la fois dissemblable et qui pourtant dans le monde vaste de the Melvins se tient. De plus , les titres sont bien repris et la patte du trio ainsi que celles des invités ajoutent un vrai « plus » au feeling qui se dégage ici à coup de rock gras, de rock/metal, de bidouillage électro, de belles voix ou au contraires de gosiers plus acides .

Des exemples ?

Le blues « Female Trouble » (John Waters) avec cette voix éraillée à la Tom Waits un peu décalée.

« Warhead » de VENOM, avec Scott Kelly de NEUROSIS, dont le refrain à des allures d’Unsane.

« Station To Station » de David Bowie, avec JG Thirlwell, qui dure plus de 11 minutes sans que l’on voit le temps passer et qui met bien en relief le fait que Bowie fut en son temps un rockeur « décadent » et étrange…..

« Art School » de THE JAM, avec Tom Hazelmeyer propulsé avec la rage d’un hardcore/punk.

« Best Friend » de QUEEN, avec de TWEAK BIRD, aux claviers « bontempi » mais aux voix soignées.

« In Every Dream Home A Heartache » de ROXY MUSIC, avec Jello Biafra et Kevin Rutmanis, qui se joue sur un seul riff et monte en puissance….

Rien à jeter !!! J’adore les albums de cover mais reste souvent sur ma faim. Ici ce n’est pas la cas : un must, un univers en soi.

Ce cd m’a été adressé par Marion de « Differ-ant Distribution ».

 

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports