THE OLD SAME CLUB - we are ... the old same club

Chronique

Pochette de l'album we are ... the old same club par the old same club
  1. Rewind, reset, play
  2. Werevolf VS ants
  3. Charles mansion
  4. Diskull break dead
  5. Foetus in the beehive
  6. Numero 6
  7. We are…
  8. What does kill me makes me deader
  9. Horse from the mountain
  10. Melancholia & convergence
  11. Death is future
  12. (pas de titre)
  13. Foetus in the beehive (1977 edit)

Site(s) du groupe :

MySpace de the old same club
Style : voir chronique
Par olivier no limit

Publié le 29/03/2012

Télécharger légalement

Le 6 avril sort « we are…the same old club », du groupe...the same old club. Ce nouveau groupe français est composé de musiciens qui officiaient dans la scène hardcore du début des 2000. Et deux choses m’ont vraiment plu à l’écoute de leur galette.

Déjà leur style ; L’air de rien il est plus complexe qu’il n’y parait à première vue .De metal on y trouve des influences qui s’abreuvent aux sucs du death et du post-hardcore. Et pourtant ils emploient parfois des suites d’accords qui viennent se chercher du côté du rock ! Du coup, metal extrême et rock font bon ménage.

Mais ce n’est pas fini ; il y a un clavier. Ce dernier apporte sa petite touche d’électro de temps à autre, mais la plupart du temps, il appuie la rythmique à coup de notes simples. Au début cela gave, énerve : on s’en passerait bien. Sauf qu’au bout d’un moment on s’y habitue et qu’en plus on se rend compte que cela ajoute encore une pierre au mur de leur son.

Enfin, deux voix, plutôt hardcore. L’une « gueularde » dans les aigus, l’autre un peu plus grave. Quoique des fois on se dit qu’elles se promènent entre H&cC et growl.

Ensuite la deuxième petite chose qui m’a marqué, c’est qu’ils savent faire de bonnes compositions.

Refrains, ambiances, couplet, c’est comme dans le cochon, tout est bon. Ils savent imprimer une texture, une pression qui monte en puissance au fur et à mesure qu’avancent certains titres. Pour appuyer mon propos, je mettrais comme exemples dans mon escarcelle, « werewolf VS ants » et surtout « what does kill me makes me deader ». N’oublions pas la belle et mélancolique « fœtus in the beehive (1977 edit) »

Moi qui vient de me massacrer, avec grand plaisir, les neurones avec le dernier cannibal corpse, je me suis pourtant laissé avoir par ce groupe en espérant qu’il soit reconnu rapidement par la gente métallique. derriere la rag, de bons musiciens au sens créatif du terme. en tous les cas ils savent juste faire ...de bonnes "chansons", euh je voulais dire de bons titres.

 

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 5/5 (1 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports