THE POODLES - Clash of the Elements

Chronique

Pochette de l'album Clash of the Elements par The Poodles
  1. Too Much Of Everything
  2. Caroline
  3. Like No Tomorrow
  4. One Out Of Ten
  5. I Rule The Night
  6. Give Me A Sign
  7. Sweet Enemy
  8. 7 Days & 7 Nights
  9. Pilot Of The Storm
  10. Can’t Let You Go
  11. Don't Rescue Me
  12. Heart Of Gold
  13. Dream To Follow
  14. Wings Of Destiny

Site(s) du groupe :

Site web de The Poodles
Style : voir chronique
Par Gegers

Publié le 12/07/2009

 

(Hard rock/Heavy mélodique)

Et si la sensation rock/metal de cette année 2009 venait de Suède ?! Car, il faut bien le dire, les Poodles réussissent, avec leur troisième opus, à foutre un énorme coup de pied au cul à tous les amateurs du style !

Acclamé à la sortie de son premier album, puis quelque peu oubliés à la sortie du deuxième, les Poodles reviennent en cette fin de premier semestre 2009 avec un album irrésistible. Alternant entre hard rock et heavy mélodique, les 4 bonhommes nous donnent, en un peu moins d’une heure, la recette de l’album parfait : Premier titre grandiloquant (à placer entre Scorpions et Queen), mid-tempo et permettant d’attiser toute l’attention de l’auditeur (Too Much of Everyting). Et Paf ! Le groupe assène alors le tube, le bon gros bien gras que l’on ne peut s’empêcher de chanter à tue-tête, bien aidé heureusement par un balai qui passait par là, pouvant jouer le rôle de micro à pied ou de guitare. Caroline est en effet LE morceau irrésistible de cet opus. Gros hard rock direct et fédérateur, il devrait donner des sensations à tous les amateurs du genre. Le reste de l’album est du même acabit : du tube, du tube et encore du tube (No Tomorrow et son intro entêtante, I Rule the Night, 7 Days and 7 Nights). Le groupe n’en oublie pourtant par pour autant de varier son propos, en proposant quelques morceaux plus sombres et heavy (Give me a Sign, Pilot of the Storm) et power-ballades qui devrait faire des Poodles les nouveaux maîtres du genre, maîtrisant parfaitement montée en puissance et expression des sentiments (One out of Ten, Can’t Let you Go et son intro acoustique hispanisante, Wings of Destiny). Rehaussées par la voix puissante et mélodique du talentueux Jakob Samuel, les 14 morceaux de cet opus passent comme une lettre à la poste. Le tout s’écoute avec un plaisir non feint, un album de cette qualité ne nous étant proposé que trop rarement ces derniers temps (à part le dernier Shakra, peu d’albums de hard/heavy mélodique ont en effet fait l’unanimité). Une raison de plus pour soutenir un groupe qui, s’il continue à sortir des albums de cet acabit, devrait faire partie des très grands du hard rock post-2000. Un achat obligatoire !

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports