THE RETALIATION PROCESS - Downfall

Chronique

Pochette de l'album Downfall par The Retaliation Process
  1. Uprising
  2. Blindfolded
  3. Four Seasons Of Self Mutilation
  4. Bridge End… (vs.)
  5. …Prozac
  6. Carnal Addiction
  7. Down
  8. On The Way Back
  9. Written In Red Ink
  10. Uncertain

Site(s) du groupe :

MySpace de The Retaliation Process
Style : voir chronique
Par Darkgrinder

Publié le 27/02/2010

 

3.5 / 5

(Death metal)

Voici un groupe qui doit pas mal faire parler de lui dans son pays d’origine. Ce combo allemand a tout ce qu’il faut pour en faire une pointure nationale. Il nous arrive désormais avec ce « Downfall », sera t’il suffisamment à la hauteur pour la critique étrangère ?
Ce qui est sur, c’est que The Retaliation Process présente une musique qui a beaucoup de corps. En effet et tout d’abord, il naît d’un gros cross-over de genres. Certes la base est sans doute death, mais les éléments hard-core, thrash et black sont légions. Ensuite le groupe semble capable se renouveler avec aisance. Ainsi, si leurs riffs tombent avec une grande justesse, ils ne se répètent pour ainsi dire jamais. Le quintet tire grand profit de ses idées, ce qui lui permet de compenser une technicité simplement bonne (à notre époque, on peut dire qu’une technique bonne est devenue le minimum requit dans le metal non ?). « Downfall » joue agréablement sur les rythmes, il sait se tempérer, captiver et relance toujours les choses au moment opportun.
Cependant malgré tous ses bons côtés, on ne peut pas dire que cet album soit en lice pour faire parti des albums de l’année. Il manque la petite étincelle aux morceaux, pour transporter le groupe au-dessus de la masse. C’est vrai, « Downfall » est bien sympa mais il ne marque pas les esprits. Peut-être est-ce que c’est du à la faible prise de risque, ce qu’il faudrait pour nous faire tiquer. A moins que ce ne soit à cause d’un manque de conviction, la rage déployée par The Retaliation Process n’est pas franche, juste ce qu’il faut pour nous remuer. Un rendu bien palpable en ce qui concerne les paramètres vocaux. Si les 2 chants sont radicalement différents et génèrent un contraste bienvenu, ils manquent tous deux de hargne ou d’émotion (au choix).
Mais à coté de ça, tout se suit avec une grande fluidité, la pression est maintenue et le jeu est plutôt intéressant. Des constats indéniablement issus d’une grande synergie entre chaque rouage d’un complexe qui pourra, de loin, faire penser à In Flames.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports