THOMAS BRESSEL - Virtual tragedies

Chronique

Pochette de l'album Virtual tragedies par Thomas Bressel
  1. Invisible breath
  2. The Virus :part 1 - The Forsaken Spirit
  3. part 2 - Face Of Fear
  4. part 3 - Crawling Through My Life
  5. Virtual Tragedy
  6. Louder Than Words
  7. Fatal Error
  8. The Nerver-ending Cycle Of Life

Site(s) du groupe :

MySpace de Thomas Bressel
Par olivier no limit

Publié le 13/12/2011

 

Quand je suis rentré dans le monde de Thomas bressel, par le biais de son troisième album « Virtual Tragedies », je ne m’attendais pas à y trouver autant de plaisir.

Son style ? Ce monsieur originaire de Caen en Basse Normandie fait ce que l’on appelle de la shred music, c'est-à-dire que c’est un guitariste de haut niveau qui nous propose un monde musical only instrumental.Exercice qui n’est pas évident car dans la pratique de ce genre, il ne faut pas lasser l’auditeur et ne pas « se l'a jouer démonstratif.

Et bien, le bonhomme y parvient parfaitement.

Son jeu est fluide même si sa technique place la barre très haute. On pense, bien sûr à Satriani sur des titres comme « Invisible breath », mais il a d’autres cordes à son arc : il pousse quelques pointes néo-classique, mais surtout va du coté rock heavy.

Il faut vous dire que ses influences se nomment : Jason Becker qui joue dans la gamme néoclassique (à la manière d'Yngwie Malmsteen), mais surtout Marty Friedman (heavy et thrash), qui a fait partie de Megadeth.

Quant aux titres qu’il présente, ils sont variés, tout en étant axé rock / heavy.

Quelques exemples ? Piste 4 : c’est assez sombre et mélodieux. Cela ressemble à une bande son tirée de la famille Adams auxquelle on aurait couplé du néoclassique.

Piste 5 : pas de doute ! Cela commence par un riff thrash et cela se termine par de la guitare sèche.

Piste 6 : une belle ballade dont quelques harmoniques ont un quelque chose de Scorpions.

Piste 8 : Cela débute planant et cela fini comme un morceau de Maiden.

Etc...pleins d'autres facettes à découvir.

Seule erreur et bien c’est le « canard qu’il fait sur la piste 6 à 1minutes 09 !

Alors que vous dire ? J'ai beaucoup aimé, car elle est vraiment attachante sa musique !

À préciser qu’il fait de tous les instruments (basse et guitare) et que la batterie est assurée par Charlie Ledoyen. Pas de drums électroniques, ouf !

Son metal y gagne en vie et ressort.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports