THREE DAYS GRACE - Human

Chronique

Pochette de l'album Human par Three Days Grace
  1. Human Race
  2. Painkiller
  3. Fallen Angel
  4. Landmine
  5. Tell Me Why
  6. I Am Machine
  7. So What
  8. Car Crash
  9. Nothing's Fair In Love And War
  10. One Too Many
  11. The End Is Not The Answer
  12. The Real You

Site(s) du groupe :

Site web de Three Days Grace
Par Baptiste

Publié le 15/07/2015

Télécharger légalement

Dur pour un groupe mainstream de perdre son frontman. Quand ce frontman est le chanteur, c’est un coup dont on se relève difficilement tant la musique lui est identifiée. C’est pourtant ce qui est arrivé à Three Days Grace. Exit Adam Gontier le bien-aimé, bienvenue à Matt Walst le parvenu. Et à ce Human qui marque le début d’une nouvelle ère.

Je n’ose imaginer les montagne de merde que le pauvre Matt a du prendre dans la tronche de la part des fans éplorés. Le bougre est pourtant un solide chanteur qui assime sans rougir l’héritage de son encombrant prédécesseur.Doté d’une voix puissante où se mêlent harmonieusement mélancolie et agressivité, le petit nouveau apporte une noirceur bienvenue aux compositions des canadiens.

L’opener « Human Race » est à ce titre une vraie réussite. Si débuter l’album avec un mid-tempo semblait casse-gueule, la mélodie entêtante et le rythme hypnotique du morceau en font pourtant le choix gagnant. Plus généralement, dès que le groupe bride les chevaux pour passer en subtilité la réussite est au rendez-vous. On peut prendre pour témoin « Tell Me Why », « I Am Machine », « Nothing’s Fair In Love And War » ou le magnifique dernier morceau « The Real You » pour s’en convaincre.

Cela ne veut pas dire que les morceaux plus rapides ne sont pas bons pour autant. « Painkiller » est un tube en puissance qui mettra tout le monde à genoux en live. Le chant habité de Walst fait également de « One Too Many » un des incontournables de l’album.

Alors quoi, cet album est parfait ?
Pas d’emballement, n’oublions pas qu’il s’agit d’un album de metal alternatif , genre qui, on ne le répètera jamais assez, souffre toujours des mêmes maux :

1/ Des morceaux interchangeables
2 / Des ballades sirupo-foireuses
3/ Des morceaux de remplissage

Sans surprise, le groupe a bien sagement introduit ces trois écueils dans son album.
Malgré la qualité relativement élevée de l’ensemble, difficile tout de même de ne pas confondre les morceaux entre eux tant le schéma de composition diffère peu d’un titre à l’autre.
Pour la ballade, Three Days Grace nous pond l’infâme « Car Crash » que n’auraient pas renié les Simple Plan.
Enfin, on ne peut voir en « The End is Not The Answer », « Landmine » ou « So What » autre chose que des morceaux présents pour faire le nombre. Sortir un EP de 7 chansons aurait été plus judicieux…

Toutefois, vu la qualité toute relative des sorties du genre alternatif pour teenagers (coucou Wintergarden), Three Days Grace s’en sort avec les honneurs. Pas de quoi grimper au cocotier mais un album solide, entêtant, et interprété avec brio par un chanteur qui devrait finir par faire oublier le souvenir de l’ancien.En proposant une musique plus sombre, les canadiens montrent qu’ils en ont encore un peu sous la semelle. Reste à savoir s’il existe encore un public pour un genre qui décidément tourne sacrément en rond.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports