TRI[BALLES] - Tri[Balles]

Chronique

Pochette de l'album Tri[Balles] par Tri[Balles]
  1. Tears Of Freedom
  2. The Prophet
  3. Submit Yourself (or Die)
  4. Alone
  5. Just Memories
  6. J. Dahmer
  7. Worse Than Beast
  8. Anorexia
  9. 29/05/1982
  10. Born From Hatred

Site(s) du groupe :

MySpace de Tri[Balles]
Par .:Niklas:.

Publié le 08/06/2009

 

.:Deathcore:.

C’était il y a quatre ans déjà, qu’un jeune groupe du Nord-Pas-de-Calais nous sortait sa première démo « Le choc des viandes ». Le groupe officiant alors dans une sorte de Neo-Metal au style incertain, allait connaître des changements de line-up et surtout, un changement radical d’orientation musicale ! C’est ainsi qu’arrive leur première livraison, éponyme, sur long format sortie chez Caldera records.

Force est de constater que d’une part Caldera a eut du flair sur ce coup, et que d’autre part Tri[Balles] effectue un retour gagnant ! Ce fut non sans peine, mais il reconnaître que les Ch’tis ont pris du muscle. Ce n’est pas le titre d’ouverture (‘Tears Of Freedom’) qui me contredira ! Le combo se lance d’emblée dans la distribution de bourres-pifs sanglants! Ca cogne fort, mais un peu creux pour le coup. En effet, j’ai trouvé le titre assez convenu, même si on ne peut lui enlever une certaine efficacité et une brutalité qui ravira l’auditeur avide de sensations fortes.
C’est à partir de ‘The Prophet’ que le disque a vraiment débuté pour moi ! Avec un riff qui poutre vraiment, sublimé par le son gras. Le titre bourrine brutalement, mais avec une certaine finesse comme en témoigne le break improbable, et mélodique, adroitement amené. Quelques incursions mélodiques qui nuanceront le propos de Tri[Balles] avec brio, car elles sont loin d’être téléphonées et surtout utilisées avec parcimonie (‘29/05/1982’).
Mais qu’on ne s’y trompe pas Tri[balles] ne fait pas dans le mélow. Entre les boulets de canon Death (‘Worse Than Beast’ ; ‘J. Dahmer’) et les grenades à défragmentation Death/Thrash (‘Alone’) le groupe possède un arsenal capable de rallier nombreux amateurs d’extrême à leur cause destructrice.
Techniquement les gaziers sont au top ! Une double pédale dominante martelée par un batteur en grande forme, impressionnant de précision ! J’ai trouvé le jeu du bassiste particulièrement brutal et efficace mais non dénué d’un certain groove, ce qui mérite d’être souligné ! Les guitares sont mastocs, grasses et lourdes, le bon compromis entre Thrash et Death. Vocalement, c’est la fête ! Les deux vocalistes se donnent à plein poumons pour envoyer des rafales de growls Death, et de quelques gruiks gruiks porcins discrets, mais aussi (et surtout) de vociférations Hardcore. Car il est là le plus de « Tri[Balles] » ce sont les parties presque purement Hardcore (‘Anorexia’, ‘Submit Yourself (or Die)’) à base de mosh-parts qui retourneront le pit à coup sûr et qui sur la galette font mouche!
Je tiens également à souligner le travail effectué sur la prod, tout à fait remarquable, net et sans bavure !

Au final « Tri[balles] » est le disque qu’il fallait pour se secouer les cages à miel. En effet, le groupe distille une musique d’une rare violence et sans concession qu’il est bon d’entendre ! Quelque part entre le All Shall Perish et Aborted, Tri[Balles] est une excellente surprise à découvrir rapidement pour les amateur de son agressif.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports