TRIGGERFINGER - by absence of the sun

Chronique

Pochette de l'album by absence of the sun par TRIGGERFINGER
  1. Game
  2. Perfect Match
  3. By Absence Of The Sun
  4. Big Hole
  5. Off The Rack
  6. Black Panic
  7. There Isn'T Time
  8. And There She Was, Lying In Wait
  9. Splendor In The Grass
  10. Halfway There
  11. Trail Of Love
  12. Master Of All Fears

Site(s) du groupe :

Site web de TRIGGERFINGER
Style : voir chronique
Par olivier no limit

Publié le 18/04/2014

Télécharger légalement

Que se passe-t-il ? Mode ? Hasard ? En ce moment, le stoner rock prend d’assaut ma boite aux lettres. Ce n’est pas moi qui m’en plaindrai, bien au contraire, j’aime ce style qui peut revêtir de multiples facettes. Alors parlons de TRIGGERFINGER que je viens de recevoir. Est-ce du stoner ? Vraiment ? Un groupe à part !

C’est la première fois que je rentre dans l’univers de ce power trio belge qui possède déjà à son actif trois albums. Il faut tout de même savoir que ce groupe a été récompensé aux Victoires de la Musique en Belgique en 2011 et que son batteur, Mario Goossens, a été élu meilleur musicien.

De plus leur second cd « What Grabs Ya? » fut vendu chez eux à 1500 exemplaires. Pas mal en ces temps de téléchargements intensifs.
Alors que vaut « by absence of the sun » leur nouvelle proposition ? Découvrons l’ensemble.

Bin au début j’ai failli avaler mon dentier !

Il y a des trucs comme « perfect match » qui aurait pu être un croisement entre un vieux DAVID BOWIE ou un IGGY POP avec un solo de guitare typique de ZZ TOP.

« By abscence of the sun »au riff rock profond, simple et repetitif tel un WEBB WILDER un peu psyché et un refrain avec la voix de BRIAN FERRY.

« by absence of the sun » barré dans un post grunge

Oui je sais ces comparaisons sont loufoques, mais ce que j’essaye de vous dire, c’est que si je parle de BOWIE ce n’est pas pour rien. Le chant sensuel et classieux en rappelle parfois les intonations surtout sur le titre »off the rack ». De plus leur rock est sophistiqué, possédant une classe un peu froide.

Et puis ils peuvent aussi bourlinguer vers une musique à la disto grungy, musique plus électrique dans ce cas (by abscence of the sun, black panic).

Ils aiment les riffs et les ambiances qui marquent, le tout pouvant être parfois servi via un psyché assez soft.

En fait le stoner est juste là par petites touches, au détour d’un son profond mais plein de relief, ou bien d’une ambiance comme sur « game ».

J’aurai dû être déçu dès le début m’attendant à du lourd, du pesant, seulement même si leur musique n’est pas franchement metal, elle est suffisamment bien foutue pour interpeller un public large sans idées préconçues.

N’oublions pas que ces mecs ont ouvert pour MOTORHEAD et qu’en plus ils s’habillent en costumes cravates. T’a intérêt à tenir la route face aux hardos fans de Lemmy. Ils ont une telle énergie que cela a marché !
Parait que sur scène il y a du QUEENS OF THE STONE AGE en eux.

Après ne connaissant pas leurs albums précédents, je ne peux juger sur leur évolution. J'ai juste j’ai tripé sur certains titres de ce « truc » car il faut reconnaître qu’ils ont un certain talent pour une musique qui parait accrocheuse mais est , au final, assez décalée.

Aprés fans purs et durs de metal sans concession, s’abstenir.

Cela sort le 21 avril et cela m’a été envoyé par VERYCORDS.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports