TRIVIUM - The Sin and the Sentence

Chronique

Pochette de l'album  The Sin and the Sentence par TRIVIUM
  1. The Sin and the Sentence
  2. Beyond Oblivion
  3. Other Worlds
  4. The Heart from Your Hate
  5. Betrayer
  6. The Wretchedness Inside
  7. Endless Night
  8. Sever the Hand
  9. Beauty In the Sorrow
  10. The Revanchist
  11. Thrown into the Fire

Site(s) du groupe :

Site web de TRIVIUM
Par olivier no limit

Publié le 23/10/2017

Télécharger légalement

« The sin and the sentence » par TRIVIUM. Un bail que je n’avais pas mis les pieds dans leur univers, en fait depuis « the Crusade » sur lequel j’avais craqué en découvrant leur côté thrash. Dans la lancée je les avait vu sur scène et puis plus rien, because je ne suis pas un grand fan de metalcore, du moins pas de celui qu’ils pratiquent. Alors pourquoi avoir demandé à chroniquer ce nouvel opus ? Je ne suis pas maso, mais je voulais juste le découvrir par curiosité, pour capter ce qu’ils proposaient maintenant. Renseignement pris, parais que leur dernière galette « Silence in the snow » n’avait pas fait l’unanimité vu que le chant de Matt Heafy était plus que clair et que cet album cherchait le côté mélodique à l’extrême.

 

 

Alors est-ce l’arrivée de leur nouveau batteur Alex Bent, est-ce les problèmes de chant qu’à jadis eu Matt et qui auraient marqué le groupe, toujours est-il que cet opus possède, je l’avoue, un certain maintien. Pourtant, je ne suis pas fan de cette musique, mais, les titres proposés sont variés dans leur nomenclature. Metalcore, ok, mais sur « Beyond Oblivion », par exemple, on a le droit à un solo de guitare plutôt néoclassique bien maitrisé, alors que « Betrayer » charrie des mélodies en forme de riff vraiment porteurs. « The Wretchedness Inside » est rentre dedans, pendant que certains contours de « ”Beauty In the Sorrow » frisent le heavy prog. Par contre “The Heart from Your Hate” et “ Endless Night” sont eux assez émo, du moins plutôt pop dans certaines de leurs harmonies et là je ne peux pas. Mais il y a des titres comme « Detonation » et surtout le très bon « The Revanchist » avec des refrains qui font mouche…et là pour ce « Revanchist" chapeau les gars, je trouve que c'est un morceau qui compte.

 

 

Du coup je respecte leur savoir-faire, leur maitrise instrumentale (super les solos), les nuances dont cette musique est pétrie entre rage et moment plus mélodieux, mais qui étant bâtie sur des suites d’accords, des harmonies qui ne me parlent pas font que j’ai du mal à être objectif. En fait ma question est simple : cet opus est-il en pilotage automatique ? font t ils ce qu’on attendait d’eux ou au contraire ont-ils repoussé leur art un peu plus loin. Je ne sais pas, en tous les cas c’est bien foutu et cela semble nourri d’un petit supplément d’âme, d’où ma note. Et puis derrière il y a un sacré boulot, cela c’est indéniable. Voilà j’ai vidé mon ressenti .

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports