TROIS MINIS CHRONIQUES: RICKY WARWICK + LUNATIC SOUL+ PINEAPPLE THIEF - Belfast Confetti + Lunatic soul + Tightly Unwound

Chronique

Pochette de l'album Belfast Confetti + Lunatic soul + Tightly Unwound par trois minis chroniques: ricky Warwick + Lunatic soul+ Pineapple Thief
  1. CD 1: "belfast confetti"
  2. Can't Wait For Tomorrow
  3. The Arms Of Belfast Town
  4. Throwin' Dirt
  5. Thousands Are Leaving
  6. Hanks Blues
  7. Belfast Confetti
  8. Angel Of Guile
  9. Punchin' Thunder
  10. Born Fightin'
  11. Can't Hurt A Fool
  12. If You're Gonna Bleed (Wear Black
  13. CD 2:Lunatic soul
  14. - Prebirth
  15. - The new beginning
  16. - Out on a limb
  17. - Summerland
  18. - Lunatic soul
  19. - Where the darkness is deepest
  20. - Near life experience
  21. - Adrift
  22. - The final truth
  23. - Waiting for the dawn
  24. CD 3: Tightly unwound"
  25. My Debt To You
  26. Shoot First
  27. Sinners
  28. Tightly Wound
  29. The Sorry State
  30. My Bleeding Hand
  31. Different World
  32. And So Say All Of You
  33. To Much To Lose
Style : voir chronique
Par olivier no limit

Publié le 09/05/2009

 

Metal France : le webzine à l’esprit large, ouais d’accord, mais là il ne faut pas pousser. Il nous arrive parfois de recevoir des cd qui n’ont pas grand-chose à voir avec la musique qui fait du bruit . Un, cela passe, mais trois cela fait beaucoup. Cependant au lieu de les mettre au panier, j’ai préféré en faire trois minis chroniques, car ils valent vraiment le coup.

RICKY WARWICK « BELFAST CONFETTI »

NOTE : 4/ 5

(Style : folk / rock) attention ceci n’est pas du metal ! C’est du folk ! Non pas du folk / metal, non, du folk tout court. Alors pourquoi le chroniquer, tout simplement parce qu’il est le fruit d’un certain Ricky Warwick, ex leader du groupe de hard rock écossais the Almighty. Aussi, cet album risque de n’intéresser que les fans du monsieur ou de ceux qui, délaissant un moment notre chère musique, iront tremper leurs oreilles dans une musique que l’on pourrait presque qualifier d’umplegged, car ici, la guitare seiche est à l’honneur.

Il y a le morceau d’ouverture, avec batterie, qui raisonne comme un rock / folk, au refrain entrainant, " the arms of belfast town", aux sonorités irlandaise qui ressemble à un titre de the Pogues et puis une kyrielle de chansons folk qui sonnent beaucoup comme des ballades intimistes made in usa, avec apport de violon, d’harmonica. Sorte de condensé qui rappelle tour à tour des gens comme Johnny Cash, Woodie Guthrie, voir Calvin Russel quand se greffe un coté blues à son folk.

Belles mélodies, voix pleine de feeling, c’est dépouillé mais emprunt de chaleur, parfois de mélancolie. On a l’impression de voyager aussi bien en Irlande qu’aux usa. Ce monsieur est un excellent songwriter et chacune de ses chansons a sa raison d’être.

Site : http://www.rickywarwick.com/

LUNATIC SOUL

NOTE :4 / 5
(Style : rock progressif/ ambient) Lunatic soul est le projet solo d’un certain Mariusz Duda, leader du groupe Polonais « Riverside », et c’est un vrai carton dans le genre.

Des mélodies sensibles et douces, magnifiquement ouvragées, qui donnent dans le soft, le « planant », voir le psychédélique. Que ce soit par le biais d’ambiances jazzy comme sur "Near life experience", ou d’ atmosphères ourlées de touches doucement orientales , les instruments se mêlent et s’entremêlent avec un sens de l’arrangement certain, avec entre autre, du piano, de la guitare seiche, de petites nuances électro, un zeste d’instruments « exotiques » , de la basse, des percussions, etc.… ce monsieur fait monter lentement l’émotion grâce à une musique qui se déroule en douceur et qui vous caresse l’oreille telle une plume au contact apaisant. Du grand art.

Un créateur qui met plus en avant des ambiances que des prouesses techniques.

Site : http://www.lunaticsoul.com/

PINEAPPLE THIEF « TIGHTLY UNWOUND »

NOTE :3.5 / 5

(Post rock / rock prog) nouvel album « tightly unwound », du groupe the pineapple thief. Si vous aimez Porcupine tree ou Radiohead, cela risque de vous chatouiller l’oreille.

Des morceaux assez courts, exceptés « different world (11 minutes) et « too much to lose » (15 minutes). La formule de leur musique ? Un mélange de post rock et de rock progressif. Prédominance des guitares seiches jouant des arpèges en demi-teintes auxquelles s’ajoute parfois de l’électricité mais de manière délicate (du moins pour un fan de metal). Outre ma référence à radiohead, c’est un peu comme si Muse ou Placebo faisaient dans le prog. La (les) voix claire se posent avec limpidité de façon lancinante, le tout rehaussé de nappes de claviers.

Pour vous faire une idée, c’est un peu comme s’ils étiraient une chanson, avec une certaine finesse et une couleur de son propre au rock british actuel

Site : http://www.pineapplethief.com

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports