TROMATIZED YOUTH - Nantes Pride

Chronique

Pochette de l'album Nantes Pride par Tromatized Youth
  1. Intromatized
  2. Tromatized youth
  3. Nantes pride
  4. Melvin’s revenge
  5. Born to skate
  6. We’re the best
  7. Modern slavery
  8. Fuck the fans
  9. J’avais quelque chose à vous demander
  10. Dedicasse man
  11. I wanna kill a cop (of the scene)
  12. Punk’s dead you’re next

Site(s) du groupe :

Site web de Tromatized Youth
Style : voir chronique
Par Orianne

Publié le 22/05/2007

 

(Hardcore/Punk)
Une intro toute en instru qui balance un son hardcore purement oldschool et Tromatized Youth enchaîne sur des compos hxc punk, à mi chemin entre un Minor Threat et les premiers Madball.
Nantes pride propose des morceaux comme Melvin’s revenge au rythme rapide et aux riffs tranchants, d’autres (comme Modern slavery) qui passent d’un début purement punk à une évolution plus hardcore. Tout l’album oscille entre les deux cultures comme pour en rappeler les fondements et les points communs. Certaines pistes durent à peine 3 secondes et se veulent clairement expéditives (Born to skate, We’re the best…). D’autres passent difficilement la barre des 2 minutes, d’autres encore sont carrément vides. Entre les compos se placent des extraits parlés, sortes de mises en scènes urbaines qui entourent le thème du morceau suivant ou précédent (entracte façon journal télévisé, extraits de films, etc…). Vous apprécierez ainsi un tabassage de vieille par un crétin piste 22, des expérimentations musicales piste 44 et deux véritables morceaux ultimes sortis tout droit des années 80 piste 45 et 46.
En clair, Nantes pride c’est environ 10 mn de création pures pour 19 mn de délire total. Mais ne vous y trompez pas, derrière une folie manifeste et une bonne dose d’humour, le groupe envoie, maîtrise et propose quelque chose de plus qu’un simple délire. Intromatized le prouve d’entrée avec un son qui fait plaisir à entendre et des lignes de basse qui appuient efficacement tout ça.
Globalement, ce sont quelques minutes seulement qui ont su concentrer un pur état d’esprit old school, des compos nerveuses, bien calées et bien jouées, et un énorme sens de la dérision qui font de Nantes pride le bol d’air hardcore sans prise de tête de l’année !
Vivement conseillé à tous ceux qui ont de l’humour tout en sachant apprécier de la bonne musique. Et pour ceux qui ont encore quelques doutes, vous pourrez les découvrir le 23 juin au Hellfest.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports