TRUST - Hellfest 2017 - Au nom de la rage tour

Chronique

Pochette de l'album Hellfest 2017 - Au nom de la rage tour par TRUST
  1. Marche ou crève
  2. Fais ou on te dit de faire
  3. L'élite
  4. Au nom de la race
  5. L'archange
  6. Antisocial
  7. Surveille ton look
  8. Démocrassie
  9. Le temps efface tout

Site(s) du groupe :

Site web de TRUST
Par olivier no limit

Publié le 24/10/2017

Télécharger légalement

« Live Hellfest 2017 » de TRUST . J’ai beaucoup hésité à le chroniquer cet album, pourquoi ?? D’abord parce qu’ils marquèrent toute une génération. En 1977, j’avais 17 ans et je me suis pris en pleine face les paroles de « Préfabriqués », pour l’époque c’était énorme. J’ai vu TRUST quelques mois après devant 300 personne à RIXHEIM et quand ils ont joué sur " Palace" , titre où ils crachaient sur le disco en gueulant Rock n’ roll ce fut le grand frisson. Et puis il y eu « Antisocial », un symbole ; on se sentait fort on avait notre groupe de hard rock ! Mais c’était il y a longtemps, après il y a eu les reformations, les problèmes de fric et on a fini par ne plus y croire. De plus des amis qui ont vu TRUST cette année à Strasbourg n’ont pas aimé la prestation de Bernie. Perso je ne sais pas mais ayant assisté à un concert du groupe, il y a quelques années, à la sortie de « 13 à table » je n’avais pas été emballé, ce n’était plus le TRUST qui m’avait marqué au fer rouge.

Alors ce live ? Et bien déjà le son. Il a perdu en puissance mais par contre il est mordant, agressif, crade, voire bluesy sur les bords et j’avoue que ce n’est pas désagréable. Seul dommage, NONO et BERNIE sont en avant dans le mix, du coup on n’entend pas assez la rythmique et le batteur qui a l’air plutôt bon. Quant à la basse elle est inexistante. Après BERNIE, il y a beau dire, ce mec sait écrire des paroles; j’aime sa syntaxe autant que celle de REUNO (LOFOFORA) et même si au début on a un peu de mal à y croire, il a un vocal inimitable. Quant à NONO il est vraiment bon, ces solos cisaillent les tympans et les tripes. Il a perdu en rage mais quel feeling !

Ensuite il y a les nouveaux titres, « L’archange » qui aurait bien plu à des groupes comme TAGADA JONES pour son message Ni Dieu Ni Maitre et surtout, surtout « Démocrassie ». Alors ok pas un son au top, mais d’un seul coup j’ai cru voir BON SCOTT penché sur mon épaule. Du pur boogie rock comme sorti d’un vieux ACDC et là, j’avoue j’ai craqué !

Pour le reste pas désagréable de réentendre de vieux titres comme « au nom de la race », et l’interprétation de « fait où on te dit de faire » est pas mal. Cela dit cet album n’est vraiment pas transcendant, ni mauvais non plus, juste fait à l’arrache (un peu comme ma chronique)… alors on attend la suite . Peut être que ce live est juste une histoire de tiroir-caisse ou l’annonce d’autre chose. J’espère que demain vous allez provoquer la surprise en pondant une nouvelle galette….vraiment rock n’ roll. Il n’y a pas que les INSUS ! On verra bien.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports