TURISAS - The Varangian Way

Chronique

Pochette de l'album The Varangian Way par Turisas
  1. To Holmgard and Beyond
  2. A Portage to The Unknown
  3. Cursed to be Iron
  4. Fields of the Gold
  5. In the Court of Jarisleif
  6. Five Hundred and One
  7. The Dnieper Rapids
  8. Miklagard Overture
Style : voir chronique
Par Seb

Publié le 05/06/2007

 

Folk métal

Astiquez vos casques à cornes, préparez vos épées, faites couler l'hydromel, Turisas est de retour, les vikings vont débarquer sur nos côtes.
Groupe finlandais avec un album uniquement sous son aile (le bien nommé « Battle Metal »), Turisas a pour ambition de créer un nouveau genre musical, le « Battle Metal » justement. Pourquoi pas ? Après tout, le plus intéressant reste la musique.

« The Varangian Way » est un concept-album: les chansons narrent les aventures des Varangiens, un peuple de Viking qui émigra à la conquête de nouvelles routes marchandes vers l'Est, en Russie, durant les 9emes et 10emes siecles, puis en Europe de l'Est, jusqu'à Constantinople. Les paroles regorgent donc de précisions historiques et géographiques sur ce peuple et son périple. Le groupe a réellement voulu nous immerger dans cette période. Cette immersion est renforcée par l'ambiance générale de l'album, elle progresse vers plus de majestuosité et devient de plus en plus épique au fur et à mesure des chansons, pour se terminer par le grandiose « Miklagard Overture », qui raconte la gloire finale pour les Varangiens: l'arrivée à Constantinople. Cette ambiance naît grâce aux orchestrations, aux nappes de claviers et à l'utilisation de choeurs puissants, qui prennent alors le dessus sur le chant principal.

Plusieurs éléments folk sont incorporés dans la musique, le groupe possède en effet un violoniste et un accordéoniste en ses rangs. Les influences slaves et orientales de ces éléments permettent à l'auditeur de s'immerger encore plus, et comme ils sont utilises avec parcimonie, pour introduire une chanson ou lors de ponts, ils ne nuisent en rien à la puissance de la musique. Car n'oublions pas que Turisas fait du métal. Rien n'a changé depuis le premier album: riffs puissants, chant agressif et parties rythmiques soutenues. Cependant, le groupe a poussé plus loin le travail de composition: les chansons ont des structures plus complexes que sur « Battle Metal ».
Enregistré au Sound Supreme Studio et mixé au Finnvox Studio, le disque ne souffre d'aucun défaut de production.

Sans apporter d'évolution majeure, le groupe a su ajouter quelques touches personnelles pour ce nouvel album, aussi dans la musique que dans la thématique (point de guerriers ici, mais plutôt la narration d'un périple marchand). Cela donne au final un très bon album, majestueux mais pas pompeux, puissant et aux influences slaves marquées. Dommage qu'il soit si court cependant, 43 minutes, c'est un peu juste.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports