UNDEAD - FALSE PROPHECIES

Chronique

Pochette de l'album FALSE PROPHECIES par UNDEAD
  1. UNBORN
  2. FALSE PROPHECIES
  3. VOICES WITHIN
  4. PRAISE THE ABSURD
  5. CASTRATE HUMANITY
  6. DESCENDING SOULS
  7. UNBOUND TO ETERNITY
  8. EMERGING FROM THE DEPTHS

Site(s) du groupe :

Site web de UNDEAD
Par olivier no limit

Publié le 13/04/2015

 

UNDEAD ! Beaucoup de mystère entretenu autour de ce groupe signé par LISTENABLE. Certains disent que c’est la réponse européenne au super groupe GRUESOME, combo formé de membres d’EXHUMED, POSSESSED, MALEVOLENT CREATION. En fait, si cela se trouve ils sont Américains. Bref, on joue la carte du « qui se cache sous la capuche de bure ».

Alors tout ce que je peux faire c’est de vous parler de leur album « False Prophecies ».

Quand on dit qu’ils redorent le blason du vrai death old school fin des 80/ débuts des 90, moi qui suis un fan de groupes comme AUTOPSY qui sont bien vivants, je me marre et me dit que le death old school n’est pas mort.

Et puis je me mets la rondelle sous les oreilles.

Première constatation : le son est vraiment puissant, moderne mais restitue plutôt fidèlement la profondeur, le relief, l’aspect inquiétant, de celui de l’époque.

Deuxième constatation : même si ce qui a été fait ne peut être rejoué avec le même impact, ces musiciens ont vraiment pour influences le death des grands anciens, du moins ils arrivent à driver l’aura noire, oppressante, agressive du death quand des formations telles que DEATH, PESTILENCE, CELTIC FROST, POSSESSED étaient les maitres du metal mort.

D’Ailleurs, il y a quelque chose de DEATH dans leur musique et le refrain de «UNBOUND TO ETERNITY » aurait pu être pondu par un old CELTIC FROST.

Les ingrédients en sont : des rythmiques assez thrashy quand les tempos sont « tambour battant », heavy sur les passages médium. De temps à autre une légère insufflation lente (PRAISE THE ABSURD) mais en général ils préfèrent ce qui « casse la nuque » ou les oreilles des voisins.

Quelques riffs ou solos entre deux rythmiques, qui viennent toujours bien à propos, pas ultra techniques mais bien pensés.

Des changements de rythme soudain.

Ensuite un growl qui n’est pas sans rappeler un certain Martin van Drunen (PESTILENCE).

Pas de technicité à tout crin, mais plutôt une enfilade de plans de guitare portant des ambiances qui font froid dans le dos et t’oblige à regarder derrière toi qui se cache dans tes placards.

Une musique efficace, La rage au ventre (EMERGING FROM THE DEPTHS).

Je suis sûr que les spécialistes, les fans du genre vont y aller de leurs : « je trouve que …et puis… », Qu’il y aura ceux qui conspueront cet opus et d’autres qui se réveilleront en se rendant compte que ceux qui jouent d’un certain metal le font en général avec passion.

Alors au-delà du mystère qui entoure ce groupe, Je n’ai pas envie de disséquer, leur musique juste délaissé driver mon plaisir et là j’en ai eu à l’écoute de cette galette.

Leur death est de qualité, pas incontournable, il y a mieux certes, mais là, c’est une bonne bouffée de nostalgie remise au gout du jour avec une certaine « brillance ».

Mes titres préférés : « CASTRATE HUMANITY » et « UNBOUND TO ETERNITY » .

Le reste. ..Je m’en fous.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports