UNSCARRED - 100 Lashes

Chronique

Pochette de l'album 100 Lashes par Unscarred
  1. Refused
  2. Cross The Line
  3. Rise
  4. Headshot
  5. Reborn
  6. Meet Your Fate
  7. Tsar
  8. Lashes
  9. It's Over

Site(s) du groupe :

Site web de Unscarred
Par Mindkiller

Publié le 28/08/2014

 

Il y a quelques temps, dans ma boite à con, je suis tombé sur une émission ou un certain Stéphane Buriez nous présentait un groupe français. Curieux de ce que notre hexagone peut produire en terme de metal, je me suis un peu attardé sur eux. Le physique de la chanteuse aidant un peu aussi, soyons franc. Après une présentation assez courte le quintet foule les planches du studio et nous livre une prestation impressionnante. Le rythme, le mise en place et le jeu de chaque musicien étant hallucinant et ce "petit bout de femme" qui hurle comme une forcenée tout en gardant de sa féminité... le charme opère tout de suite. Et voilà que ce soir, je reçois l'album de ce groupe par un contact commun. Autant vous dire que je l'attendais avec une hâte assez intense. Et l'attente que j'avais autour de cet album est justifiée. Juste une chose à préciser, pour tous ceux qui attendent d'une nana dans le metal qu'elle soit habillée en corset à faire des vocalises pendant que l'on plaque des accords de puissance avec un son fade passent leur chemin. Ici il est question de thrash, et de thrash violent, agressif mais tellement doux à nos oreilles.... 

En neuf titres le groupe réussi à nous donner un thrash énorme inspiré par les grands du genre (le Metallica jusqu'au Black Album pour le pire des cas), Slayer, un peu d'Exodus aussi... Bref un vrai bonheur. Mais tout en ayant son identité propre. Ne le cachons pas, c'est en grande partie grâce à l'énorme personnalité vocale de la chanteuse, mais pas que... En effet rien que le titre d'ouverture met tout de suite dans l'ambiance, malgré un riff un peu rock dans l'esprit. Il faut attendre la deuxième partie de l'album pour que le charme opère de façon fulgurante. Le titre Reborn est assuré comme si la vie de tous les membres du groupe en dépendait. Un titre prenant qui tiendra son apogée lorsque le guitariste exécutera son solo alors que la chanteuse s’époumone. On sent la rage viscérale qui s'échappe de tout le monde tout en étant canalisée pour n'en ressortir que sous forme de notes. Cela faisait longtemps que je n'avais pas eu les poils qui se sont dressés à l'écoute d'un titre. Mais ce n'est pas fini. Meet Your Fate, Tsar... autant de futurs hymnes pour le groupe tant tout est parfaitement orchestré. De ce que j'ai pu entendre de la présentation du groupe chez Stephane Buriez, la chanteuse est une personne au passé assez difficile. Elle a su canaliser ça dans sa voix qu'elle maîtrise à la perfection tout au long de ces neuf titres. Mais s'il est vrai qu'elle donne vie au groupe par sa voix, les musiciens sont aussi méchamment bons. Entre les guitaristes qui effectuent riffs et soli foudroyants et une basse / batterie officiant de rouleau compresseur, le groupe se hisse très facilement au dessus de bons nombres de formations francophones encensées et, souvent, très surestimés. Et si le bassiste se fait un peu discret tout au long de cet album, avec It's Over, on l'entend et on comprend l'étendu de son niveau. Les amateurs de Slayer (mais avec de vrai solistes qui envoient de la mélodie et non pas du vibrato) se réjouiront de la qualité des compos présentées ici. Pas un titre n'est à jeter. Peut être certains un peu moins percutant que la seconde moitié de l'album, mais quand on frôle l'excellence, c'est tout à fait pardonnable. 

Et que dire de la production. Cet album est un bijou à tous les niveaux. Musicalement il tient la route et peut sans soucis rivaliser avec des très grands du genre. Mais bien souvent, surtout lorsqu'un groupe sort son premier effort studio, la production laisse un peu à désirer. Ce n'est pas du tout le cas avec cette galette. Tout est parfaitement ajusté, donnant de la profondeur aux basses, de l'énergie aux aigus sans délaisser les médiums. Tout le monde, tout en étant à sa place, est parfaitement audible et accède à un espace le mettant en valeur. La voix est mise un poil en avant, mais sans en faire de trop. Autant dire que le travail des ingés sons a été magnifique. Que ce soit au niveau du mixage ou du mastering, le boulot a été superbement bien fait tant le rendu est de qualité.

Bref, si vous ne l'avez pas compris et que vous ne savez pas quoi acheter fin septembre comme album, le rendez-vous est donné au 27 septembre. Et pour les plus parisiens d'entre vous, on se donne rendez vous pour la release party qui aura lieu ce même jour au Dr. Feelgood ! Vous ne pourrez pas être là, pas de problème, rendez vous le 2 octobre à Ivry sur Seine pour un concert au Hangar. Mais surtout, suivez ce groupe de très près !

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports