VEIL OF MAYA - [id]

Chronique

Pochette de l'album [id] par Veil of Maya
  1. "Id"(Instrumental) 0:43
  2. "Unbreakable" 3:44
  3. "Dark Passenger" 3:33
  4. "The Higler" 3:00
  5. "Conquer" 2:56
  6. "Codex" 3:24
  7. "Martyrs"(Instrumental) 1;13
  8. "Resistance" 3:01
  9. "Circle"(Instrumental)1:03
  10. "Mowgli" 3:03
  11. "Namaste" 3:30

Site(s) du groupe :

MySpace de Veil of Maya
Style : voir chronique
Par Colas*

Publié le 11/05/2010

 

Genre : Progressive Death Métal

Veil of Maya est un petit groupe de Death métal moderne officiant depuis quelques petites années déjà. Je ne connaissait pas ce groupe avant de tomber sur leur dernier opus intitulé [id] et je peux assuré m’être pris une grosse claque à l’écoute de cet album.

Le premier riff annonce la couleur, ça jouera rythmique. Mais attention, pas de la rythmique gentillette et accessible, on parle la de rythmique très élaborée et complexe. Ce qui est sur c’est qu’ils n’ont rien inventé avec ce concept de la rythmique guitare et basse calquée sur des grosses caisses hyper rapides, mais la ou Veil of Maya est intéressant c’est dans les harmonies. Evidemment ces rythmiques complexes n’auraient aucun intérêt s’il n’y avait pas un « truc » en plus. La guitare est bien maitrisée et offre de beaux accords en suites pas toujours évidentes pour nos oreilles. Tout y passe, les aigue dissonants, les accords classiques majeurs et mineurs, les arpèges hyper rapides sont tous la pour créer une atmosphère musicale, tranchant avec la brutalité rythmique.
Des titres comme Resistance ou Mowgli font bien entendre le potentiel musical du groupe, même les blasts beat sont collés à de beaux riffs et pas seulement à des riffs clichés de Death Metal. Le chant est guttural, passant des growls graves aux aigus sans fléchir, le tout, avec énergie. Reste que pour un genre se voulant progressif de par son inventivité sonore, l’album est bien court et peine a atteindre la demi heure, ce qui fait immanquablement penser à The Faceless ou Born of Osiris (ce qui n’a rien d’insultant, au contraire).
Le concept de l’album est intéressant, la pochette existe en 4 couleurs différentes que l’on trouve aléatoirement, aucun intérêt musical, mais très bon angle d’attaque d’un point de vue commercial. (intelligent pour un petit groupe qui se lance). Donc résumons, Veil of Maya c’est : un groupe de Death Metal axé sur des rythmiques à vous faire brûler les neurones, des harmonies remarquables (avec une seule guitare), une technique redoutable et surtout une créativité à tous niveaux (musical, visuel). Un groupe à ne pas lâcher donc ! (4/5 et pas 5/5 pour la longueur)

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports