VINGDAR - Reign of Ruin

Chronique

Pochette de l'album Reign of Ruin par Vingdar
  1. From embers to ashes
  2. Crowning of damnation
  3. Oath of the starless skies
  4. Hidden
  5. The all-enlightened
  6. The rising
  7. Glorified
  8. When the star fall
  9. Apokalipticon
Style : voir chronique
Par Ludo

Publié le 08/12/2004

 

En voila une ravissante rondelle de joli petit Black Metal brutal ! Suivant les chemins haineux de combos qualifiés depuis longtemps comme des « classiques du genre » comme un Dark Funeral ou encore un Setherial, c’est après une démo dotée du très gentil titre qu’est « Ablaze with Hate », que Vingdar débarque dans votre CD-thèque. Pour le meilleur et pour le pire ? Ben pas pour le pire en tout les cas. Alors, pour le meilleur ? C’est à voir. Ce premier long métrage sonore n’est franchement pas dégueu, voir même bien bon au point de s’en remettre une bouchée derrière le nez s’il reste du rab ! Mais (et oui, il fallait bien qu’il eu un « mais » autrement on se serait ennuyé !), il y a bien un point sur lequel il est intéressant de nous pencher. Un point qui ne pèse pas dans la balance du positif (sinon point de « mais ») sans pour autant être LE truc qui vous empêchera de vous ruer sur ce disque. Ce point est délicat, c’est LE piège du Black Metal (hormis le problème du son pour certains… tout un débat en perspectives) ; l’originalité. Pas évident, en 2004 alors que l’on peut donner dans les 20 ans de vie à ce style musical, de jouer du Black Metal de façon originale lorsque l’on décide de taper dans un créneau brutal sans expérimentations ni réelle surprise. Premier album pour Vingdar et vlan ! La jeunesse peut être, la facilité, ceci est moins probable… Mais le point noir est bien là. « Reign of Ruin » est bon, il répond au cahier des charges du dit genre avec ses riffs tranchants et sulfureux et sa voix haineuse au grain épais qui évoque le bruit du bois brûlant lors de la crémation d’une église nordique. Toutefois, la question que pause cet album est la suivante : doit on se contenter de cela lorsque le potentiel permet, à coup sur, de développer une musique bien plus poussée et personnelle ?
Ecoutons encore une fois cet album afin d’être en mesure de le comparer avec son p’tit frère que l’on attendra donc avec intérêt tant il sera déterminant pour la suite de l’aventure Vingdar.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports