VOW OF THORNS - Farewell to the sun

Chronique

Pochette de l'album Farewell to the sun  par VOW OF THORNS
  1. Meeting on the Astral Plane 10:30
  2. Great Abomination 05:07
  3. Farewell to the Sun Part I 04:28
  4. Farewell to the Sun Part II 10:33
  5. Farewell to the Sun Part III 07:52
  6. Doomed Woods 12:40

Site(s) du groupe :

Site web de VOW OF THORNS
Style : voir chronique
Par olivier no limit

Publié le 20/07/2016

Télécharger légalement

Cela vous branche une fusion entre post black metal et doom ? Oui ? Cela tombe bien, Jon Asher, vient de m’envoyer « Farewell to the sun » d’un groupe Canadien nommé VOW OF THORNS et dont c’est le premier vrai album, après avoir, au préalable, sorti un LP en 2016 et un EP en 2013. Et cela donne …

une musique qui s’écoute, non pas en bruit de fond, mais totalement immergée en elle. Les titres peuvent durer longtemps comme ce « Meeting on the Astral Plane » qui débute l’album avec 10 minutes au compteur ou bien ce « Doomed Woods » qui perdure pendant 12 minutes. On peut avoir droit à des rythmiques heavy comme pour « Meeting on the Astral Plane », alternant avec des passages tout en arpèges, mais aussi des moments plus cool, voire planant que l’on peut qualifier sans problème de prog dans l’intention. La musique peut être mélancolique, mélodieuse, répétitive comme dans « Farewell to the Sun Part I ».

Elle peut également se faire se ressentir comme n’étant pas trempé dans la couleur sombre, ce qui est assez rare dans le Black. Après, on parle de post Black, qui cependant, s’enveloppe aussi dans un tissu noir et plombé sur « Farewell to the Sun Part II ».Quant à «Doomed Woods », il se termine en apothéose, en feu d’artifice. Les plages instrumentales sont légions et elles prennent souvent le pas sur le « chanté », susurré par un growl Black. C’est chargé d’émotions qui au lieu de nous pousser au tourment, volent plutôt vers une amertume, un assombrissement. Un univers qui devrait plaire aux amateurs de musiques qui prennent le temps de se développer, lentement mais surement, prises entre doom, post black et progressif via l’ambiant. Ici on s’habille de gris.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports