WARBRINGER - Woe to the Vanquished

Chronique

Pochette de l'album Woe to the Vanquished par WARBRINGER
  1. Silhouettes 04:45
  2. Woe to the Vanquished 04:01
  3. Remain Violent 03:24
  4. Shellfire 03:59
  5. Descending Blade 04:15
  6. Spectral Asylum 05:34
  7. Divinity of Flesh 03:50
  8. When the Guns Fell Silent 11:11

Site(s) du groupe :

Site web de WARBRINGER
Par olivier no limit

Publié le 17/04/2017

Télécharger légalement

« Woe to the Vanquished » des thrasheurs Américain de WARBRINGER. Derrière un groupe, il y a parfois un homme, un leader, un musicien qui envers et contre tous continu de faire pulser sa passion pour sa musique. Ici il s’agit du chanteur John Kevill, qui pour continuer l’aventure WARBRINGER, a du s’accrocher aux planches.

 

Il faut dire que leur dernier opus « IV: Empire Collapse » n’avait pas fait l’unanimité et puis il y a eu pas mal de mouvement de « personnel ».Du coup on a pour l’instant Adam Carroll et Chase Becker aux guitares, Jessie Sanchez à la basse et Carlos Cruz à la batterie. En ce qui concerne les textes de cet album, Passionné d’histoire, John a écrit des mots en rapport avec sa passion ; il s’est même inspiré sur « When the Guns Fell Silent », un titre de 11 minutes, de poèmes de Siegfried et frankau, deux militaires Anglais de la première guerre mondiale. Il parle aussi des violences policières sur « remian Violent ». Bref ici on se penche sur des sujets sérieux. Quant à la musique, et bin elle cartonne ! Rageuse, souvent acrobatique, à commencer par des solos de haute volée, chaque titre essaye de se diversifier en proposant souvent au moins deux parties au sein d’un même titre. La voix est embuée de rage, même chose pour l’angle d’attaque des guitares. Quant à la section basse / batterie rien à redire.

 

Après, dans WARBRINGER on a toujours essayé de faire un thrash old school assez noir et perclus, non pas de rhumatisme, mais de petites flagrances diverses et variées ; ici on ne déroge pas à la règle. « Silhouettes » est bien rentre dedans avec un riff chiadé. « Woe to the Vanquished » porte un peu de death en lui, alors que « Shellfire » est sombre, alternant speed et moments plus lents et mélodieux embués d’une vraie mélancolie. « Descending Blade » est nanti d’un super riff en intro sur fond de tempos sur vitaminé. Inquiétant est « Spectral Asylum » mais ourlé de beaux solos. « When the Guns Fell Silent » est la pièce maitresse de cet opus, car, sur un mid tempo heavy, elle passe d’instants presque atmosphériques à grand coup d’arpèges à une montée en puissance et émotion. Cependant, mon titre préféré reste « Remain Violent », le morceau le plus thrash et le plus simple avec un petit côté, je trouve, TANKARD. Voilà, un bon cru qui en laisse présager d’autre et qui fait dire que quand on a la passion chevillée au corps, vents et tempêtes n’y font rien ! Et en plus on peut écrire des albums qui comptent….ce qui est le cas ici.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports