WAY TO END - Various Shades of Black

Chronique

Pochette de l'album Various Shades of Black par Way To End
  1. Sous les Rangs
  2. L'Apprenti
  3. Evolution Fictive
  4. Vain
  5. Aganippe
  6. La Figure Dansante de l'Incompréhension
  7. A Mon Ombre
  8. Au Fond d'un Verre de Poussière
  9. Ixtab
  10. La Ronde des Muses Fânées
  11. Various Shades of Black

Site(s) du groupe :

Site web de Way To End
Par olivier no limit

Publié le 01/04/2013

Télécharger légalement

Une petite tranche de Black metal Avant-gardiste, Messires ? Pas de problèmes, j’ai justement un «Various Shades of Black » du groupe français Way To End et le moins que l’on puisse dire c’est que ces Caennais délivrent une musique « à part » , véritablement dérangeante à plus d’un titre.

Fondé en 2006, c’est le deuxième opus de ce groupe qui a dans ses rangs un certain Vaerohn (Pensées Nocturnes). À préciser qu’ils ont signé chez Les Acteurs De L'Ombre Productions.

Maintenant parlons musique.

On peut dire que leur black est fortement inspiré de néo-classique avec des pointes de musique contemporaine parfois dissonantes.

Cela donne à leur leur musique un aspect mélodique plein d’une mélancolie qui se transforme en désespoir maladif style ambiance de fin du monde. Leurs harmonies sont belles comme sur « À Mon Ombre » et pourraient être facilement écoutables par n’importe qui, mais le black est là, destructeur, anti conventionnel, véritablement dérangeant.

Pour arriver à un tel résultat, on y trouve en vrac : des growls possédés empreints d’agressivité dépressive, des rythmiques brouillonnes et tumultueuses, des arpèges en son clair, des blast beat qui interviennent là où il le faut pour faire monter la violence d’un cran (Vain).

Parfois une guitare aiguë enfile ses notes sans discontinuer (L'Apprenti). N’oublions surtout pas la force et la diversité des voix qu’elles soient violentes ou « limpides », récitatives (La Figure Dansante de l’Incompréhension) ou en forme de chœurs pour messes noires.

À noter qu’ici on ne fait pas appel à un clavier ou à des bidouillages électroniques. c'est du roots!

Certain black font peur car ils vous conduisent dans une dimension musicale proche de la pathologie qui est en vous.

Ici c’est le cas !

 

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports