WHILE SHE SLEEPS - You Are We

Chronique

Pochette de l'album You Are We par While She Sleeps
  1. You Are We
  2. Steal The Sun
  3. Feel
  4. Empire Of Silence
  5. Wide Awake
  6. Silence Speaks
  7. Settle Down Society
  8. Hurricane
  9. Revolt
  10. Civil Isolation
  11. In Another Now

Site(s) du groupe :

Site web de While She Sleeps
Par Baptiste

Publié le 03/06/2017

Télécharger légalement

En seulement trois albums, While She Sleeps s'est imposé comme un acteur incontournable de la scène metalcore britannique.
This is the Six et encore plus Brainwashed avaient fait l'effet d'une bouffée d'air frais dans un courant ou des groupes avec une forte identité se font rare.
Là où l'uniformité devient norme, WSS décidait de s'éloigner des sentiers battus avec une rage et une qualité de composition très au-dessus de la mêlée.
Un parcours jusqu'ici sans faute dans lequel malheureusement You Are We marque un temps d'arrêt.

Que ce soit clair, ce nouvel album n'est pas une daube. "Hurricane", "Revolt" ou "Civil Isolation" sont autant de petites bombes pas du tout honteuse pour un taulier du circuit.
Le groupe sait encore se montrer convaincant dans ce style agressivo-mélodique qui a fait leur succès.
Le principal problème vient plutôt de cette volonté générale d'assagir leur musique.

Impossible de les prendre au sérieux quand sont pondues des titres comme "Empire Of Silence" ou "Settle Down Society", plus proches des pires heures de A Day To Remember que de la hargne des deux précédentes livraisons.
Plus domageable encore, le miel est distillé un peu partout. Un exemple parmi d'autres, "Steal The Sun" aurait pu être un bon titre sans ces passages rapés complètement ratés et ce refrain larmoyant. Même constat pour "Feel" dont l'intro semble annoncer un des meilleurs titres du groupe pour s'effondrer totalement à grand renforts de mélodies sucrées et de "woho" génériques.

C'est cette impression générale d'un groupe qui joue contre-nature qui rend l'écoute un peu pénible. En cédant à cette mode d'une approche plus easy-listening comme leurs confrères de Bring Me The Horizon ou Architects (dont je ne remets toujours pas), While She Sleeps perd en partie ce qui faisait sa force et se heurte avec fracas à la dure réalité du renouvellement. Evoluer sans se trahir est un exercice délicat et à ce petit jeu, l'équilibre n'est que trop rarement trouvé sur ce nouvel album. 

Le chant est clairement le principal responsable. Si le growl et le chant en rupture de Taylor est toujours aussi convaincant, il se retrouve noyé sous un océan de mauvais chant clair qui semble ne jamais vouloir se taire. Aucune identité dans ces lignes vocales qui sont autant de verrues sur des titres pourtant très souvent à la hauteur.

Le groupe est trop bon pour se vautrer totalement. Mais force est de reconnaitre qu'à leur échelle, ce nouvel album s'apparente à un échec.
Un constat bien cruel qui serait sûrement trop sévère si il ne s'agissait pas de While She Sleeps.
Mais c'est la croix à porter des groupes trop doués : à créer des attentes énormes, la chute est d'autant plus rude.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports