WITHDRAWN - The Strongest Will

Chronique

Pochette de l'album The Strongest Will par WithDrawn
  1. Thy Decimator
  2. Hunt to Slaughter
  3. Dusk of the Cursed
  4. Giant in Shadow
  5. Kingdom Nothing
  6. Ignominious Shell
  7. Flesh Made Weapon
  8. Tombwomb
  9. Oblivion
  10. Anthem

Site(s) du groupe :

MySpace de WithDrawn
Par olivier no limit

Publié le 25/03/2012

Télécharger légalement

« The Strongest Will », deuxième album du groupe bordelais Withdrawn, me fait dire qu’au niveau du metal extrême, les Français tiennent bien la route.

Aux manettes de la composition les frères Helwin, auxquelles s’ajoutent deux guitaristes : Michel Hoareau et J. Guellerin.

Quant à leur nouvelle galette elle est plutôt réussie. Qui plus est-elle est signée chez le label Great Dane records qui leur promet une distribution plus efficace que leur ancien label, dont je tairai le nom, et qui les avait plutôt laissé tomber au niveau de l’investissement.

Pour ma part je scinderai en deux leur album. De « Thy Decimator » à « Ignominious Shell », on a le droit à un black /death ou death / black (selon les sensibilités) vraiment bien fait. Une pluie de blast beat, quelques tempos plus calmes, le temps de reprendre son souffle, et des riffs à la fois sombres et énergiques qui se multiplient avec une certaine recherche musicale. C’est un peu comme si l’on se retrouvait dans une toile d’araignée sonore aux circonvolutions à l’architecture multiple. Bien pensé !

Ensuite, à partir de la 7eme piste, bien que l’on soit toujours dans le registre death/black, ils empruntent d’autres chemins. Sur « Flesh Made Weapon », ils jouent sur un mid tempo assez proche du heavy, avec un refrain qui s’accroche à votre cervelet sans problèmes. Sur « Tombwomb », le riff en intro me fait penser à un bon vieux Vader et puis s’ensuit un passage mélodieux assez old school presqu’ambiant. Là, on sent qu’ils s’essayent vers des choses moins « withdrawn ».

À mon humble avis certains devraient préférer quand ils « frittent », alors que d’autres iront vers cette seconde moitié, plus aventureuse. Pour ma part, j’aime bien les deux démarches, car elles démontrent des chemins divers pour arriver à une même sensibilité artistique. Je parle de sensibilité pour du metal extrême ? Eh bien oui, être un artiste se conjugue de façons différentes même quand on joue du « méchant ».

Encore quelques points à améliorer et ce combo risquent de rentrer dans le peloton de tête. Il règne dans leur metal une certaine brillance, de la technicité, et une finesse...sombre et brutale!

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

  • Commentaire de WITHDRAWN - 26/03/2012 18:07 Merci pour la chronique bien sympathique ! Content de voir que l'album t'a plu Olivier !

1 commentaires au total

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports