XIV DARK CENTURIES - Jul

Chronique

Pochette de l'album Jul par XIV Dark Centuries
  1. Aus zur Schlacht
  2. Bragarful
  3. Julenzeit
  4. Rauhnächt
  5. Jiodhahattr

Site(s) du groupe :

Site web de XIV Dark Centuries
Style : voir chronique
Par Bloody

Publié le 01/08/2005

 

Viking Black-Metal.

Il faut parfois savoir dépasser ses préjugés. Ainsi quand vous recevez un CD promotionnel au livret entièrement en germanique contenant des textes à la gloire des civilisations scandinaves, vous ne pouvez vous empêcher de sourire. Mais quand vous tombez sur une superbe photo floue (!) de six gars ayant vêtu la panoplie Fisher Price du parfait viking, et posant fièrement devant un paysage de sapins enneigés on ne peut plus banal, forcement c’est l’éclat de rire assuré.

Vous préparez donc votre lot de vannes à insérer dans une chronique qui ne pourra être que satirique. Et puis vous mettez tout de même le CD dans le lecteur, vous appuyez sur Play… Et là c’est la baffe ! La double pédale claque sévèrement, l’attaque Black-métal est frontale et vous prend au dépourvu ! Au menu : mélodies guerrières, voix puissante, claviers rajoutant de bonnes ambiances et le tout desservi par un son très professionnel. Les vocaux mélodiques passent comme une lettre à la poste, bien portés par un timbre grave qu’on imagine aisément poussé par un fier guerrier des montagnes !

Puis on redescend rapidement sur terre le temps de l’intro du deuxième morceau : une mélodie dansante jouée au pipeau le tout accompagné par des chants qui n’auraient pas dépareillé dans une quelconque fête de la bière… Raté et risible.
Mais ce n’était que l’intro !! Et là encore ce groupe allemand nous prend à revers avec un titre épique, rapide et entraînant, un véritable single Black- métal ! Pour un peu on se surprendrait même à hurler « Wodaaaaan » à l’unisson avec le chanteur !

La suite est moins glorieuse avec deux morceaux mid-tempo, plus mélodiques et un cran en dessous, en partie à cause de guitares trop bavardes et d’influences folk mal digérées.

Le morceau final qui se situ là encore dans un registre folk simpliste et caricatural (et rempli de « lalala ») achèvera bien mal un Mini-Ep qui aurait pu être une véritable bombe si le groupe s’était concentré sur ce qu’il fait de mieux : le Black-metal symphonique mais agressif. Trois étoiles quand même parce que c’est une certitude XIV Dark Centuries a un sacré potentiel, à condition qu’ils laissent leurs drakkars au port.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports