ZEBARGES - Stay Barges or Die !!!:

Chronique

Pochette de l'album Stay Barges or Die !!!: par Zebarges
  1. Samba 666
  2. Promets-moi Nina
  3. Partager quelques bières avec Toi
  4. Gueule Cassée
  5. La Java triste mais jolie quand même
  6. Testament
  7. Zebarges II (le début de la fin du retour)
  8. Heureux comme un funéral black métalleux
  9. Le Lumineux Silence de l'indifférence
  10. Barbarella's Desire
  11. Bienvenue en France
  12. Les Fils de la Bière
  13. Merci de Patienter quelques Instants
  14. Traitres et Menteurs (très très Menteurs)
  15. Stay Barges or Die !!!

Site(s) du groupe :

MySpace de Zebarges
Style : voir chronique
Par olivier no limit

Publié le 21/11/2011

 

Une chronique qui intéressera juste une frange de metalleux : de ceux qui aiment l’humour décalé et underground avec en sus un petit post- scriptum sur une compilation nommé « mort aux batteurs ».

Faisant suite à leur dernière « bêtise » nommé « Too Big For Love », le groupe français Zebarges vient de nous balancer « Stay Barges Or Die !!! ».

Comment vous présenter l’œuvre de ces deux malades ?

Une musique qui se compose de Paskiss Fiftyone au chant et d’AC/JC on the rock à la basse. De batteur : il n’y en a pas, juste une boite à rythme !

Le chant est du genre criard avec des textes décalés à l’humour puissance dix pas toujours compréhensible.

La basse, elle, est overdosée d’électricité ; ici on se passe de guitare. Quant à leur musique....et bien elle n'appartient qu'à eux!

Alors, soit au bout d’une écoute on jette, soit on en rigole. Pas la peine de nous voiler la face : certains, assez nombreux j’en ai peur, risquent de trouver cette galette vraiment « chiante » alors que d’autres, en plus petit nombre, vont se « fendre la poire » ;

Une chose pourtant m’a frappé (aie !). Derrière ce chaos musical, assumé d’ailleurs, la basse envoie une musique plus structurée qu’il n’y parait à première vue.

Un drôle d’OVNI en tous les cas !! Des musiciens qui se foutent de la gloire et qui peut être un jour deviendront …culte dans l’underground.

Post- sriptum.

En plus de leur galette à chroniquer, ils m’ont envoyé une compilation nommée « mort aux batteurs », ou se produisent des groupes avec seulement une boite à rythme.

On y trouve aussi bien du punk, que du hardcore, du ska, du grindcore, mais version underground.

Pas mal d’allumés là-dedans, qui ne se prennent pas au sérieux mais qui l’air de rien nous pondent parfois de petites pépites pas désagréables ;

En voici le MySpace : http://www.myspace.com/anarkhattock

En tous les cas si vous aimez les gens qui se lâchent et qui se foutent totalement des arcanes du show bizz, ces deux cd peuvent vous intéresser.

 

 

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports