ARCAS - A New Dawn

Chronique

Pochette de l'album A New Dawn par ARCAS
  1. - Let The Journey Begin (5:32)
  2. - A Night To Remember (5:13)
  3. - Sinister Fate (10:25)
  4. - A Day As The Others...
  5. - Descent Into Hell
  6. - The Grief
  7. - My Eternal Sorrow Without You... (2:16)
  8. - Crossing Swords (6:10)
  9. - Wonders of The Earth (5:40)
  10. - Fade Away In Darkness (2:50)
  11. - Into The Rhythm of The Drums (5:25)
  12. - Gone Beyond Skies (6:31)
  13. - Remembrance (1:25)
  14. - Unexpected Hope (7:23)
  15. - A New Dawn (3:44)

Site(s) du groupe :

MySpace de ARCAS
Style : voir chronique
Par Gegers

Publié le 14/12/2008

 

"Dans la mythologie grecque, Arcas est le fils de Zeus et de Callisto, et le roi éponyme de la province d'Arcadie. Son nom, en lien avec son histoire, semble lié au grec ancien arktos : ours."

Merci Wikipedia. Bref, à priori, pas grand-chose à voir avec la culture et les civilisations celtes. Pourtant c’est bien vers ces civilisations qu’Arcas, jeune groupe lyonnais, à décidé de se tourner avec ce premier album, ‘A New Dawn’ dont la pochette est tout bonnement sublime. Et même si l’artwork ne fait pas tout, il est vrai que celui-ci nous donne très envie de se plonger dans la musique de ce quintet en devenir.

Bien m’en a pris, car cet album est tout bonnement formidable! Mélangeant folk, prog’ et metal, Arcas propose là un album entièrement instrumental de très haut niveau. Très axé guitares (électriques et acoustiques), ‘A New Dawn’ parvient justement à convaincre grâce à ces dernières. Car si les albums instrumentaux provoquent parfois un ennui mortel, le travail des deux guitaristes est tellement époustouflant qu’il comble le ‘manque’ que l’on aurait pu ressentir dû à l’absence de chant. Tantôt aériennes, tantôt assénant des riffs hyper heavy, et distillant ci et là des soli à couper le souffle, ces dernières portent à bout de manche cet album hyper épique dont la durée flirte avec les 60 minutes. Les autres instruments ne sont pas en reste et les flûtes, mandoline et autres cornemuses apportent une forte touche folk (sans pour autant être qualifiée de réellement celtique) à ces morceaux, alors que les claviers, globalement discrets mais proposant également quelques passages forts inspirés (’Remembrance’) jouent leur rôle à merveille.

Les morceaux proposent quant à eux un véritable voyage dans le temps et l’espace, proposant une virée celtico-spatiale dans laquelle on prend grand plaisir à embarquer, le point d’orgue de cet opus étant sans doute l’épique ‘Sinister fate’, dont les dix minutes à la fois reposantes et exténuantes nous font traverser toute la palette des émotions. Un petit joyau instrumental.

‘A New Dawn’, où les débuts extrêmement prometteurs d’un jeune groupe qui, espérons-le, fera rapidement parler de lui. Un voyage musical à savourer sans modération!

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports