DRAWERS - This Is Oil

Chronique

Pochette de l'album This Is Oil par Drawers
  1. This is Oil
  2. Everything to Live
  3. My Ranch
  4. Alone
  5. Whisky

Site(s) du groupe :

MySpace de Drawers
Par .:Niklas:.

Publié le 01/07/2009

 

.:Stoner Metal/Hardcore:.

La déferlante stoner continue à ravager le PRF (Paysage Rock Français), car après Rescue Rangers, Mudweiser, c’est à Drawers de passer sur le billard ! Et là attention c’est du lourd, au sens propre comme au figuré ! « This is oil » est leur premier E.p. et quel coup de maître !

L’instrumentale et éponyme introduction, ne laissait pourtant pas présager une telle claque ! Assez progressive, elle permet d’entrer doucement dans le disque. Une simple guitare acoustique qui lâche paisiblement quelques accords, alors qu’au fur et à mesure la saturation fait son entrée sur une deuxième guitare, puis la basse et la batterie entre en scène alors que le morceau gagne en lourdeur ! Premier constat : le son est énorme, une très grosse prod, chaque instrument prend un volume considérable ! Vraiment c’est exceptionnel à ce niveau là ! Mais c’est lors du passage à "Everything to live" que le disque prend son envol. L’intro est dantesque à souhait avec un gros riffing hardcore sur le quel vient se coller une bonne saucée de stoner, bien gras ! Ca groove un max, j’suis définitivement séduit. Le chant vient alors se poser, et là on atteind vraiment les sommets ! La voix allie à merveille mélodie et puissance, tant et si bien que par moment on jurerait entendre Phil Anselmo ! Vraiment bluffant !
Sorte de rejetons de Crowbar et de Down, Drawers envoie du gros. Stoner Metal à la cool qui empeste le Jack Daniel’s à plein nez, c’est chaud comme la braise d’un barbecue !
La force du combo toulousain c’est vraiment l’alchimie qui transparaît entre la puissance (brutale) et les feelings mélodiques. Les racines Hardcore sont plus que palpables, alors que le groove stoner est omniprésent. Le disque démontre un réel sens de la mélodie en partie porté par le frontman aux capacités vocales qui m’ont vraiment saisi, dans le placement et la technique, mais il faut reconnaître que les gaziers aiment trancher dans le lard quand il le faut. Surtout avec les nombreux et couillus invités, qui viennent prêter main forte au quintet. En effet, Mathieu de Eryn Non Dae vient pousser la gueulante sur "My Ranch" ! Jeejee (Orchid) quand à lui amène son grunt de goret sur le dévastateur "Alone". Enfin, la conclusion se fera sur un "Whisky" ô combien brutal, sur lequel on pourra entendre Guigui (Through My Eyes) et Vincent (Alea Jacta Est).

This is Oil » n’est pas moins que l’E.p parfait! Parfait, parce que le combo a pondu 5 titres totalement addictifs ! Parfait, car l’unique défaut de cet E.p. est qu’il est trop court ! Il va donc falloir s’armer de patience avant leur première sortie long format… En attendant « This Oil » va crâmer les lentilles des platines à force d’y tourner ! Inutile de dire qu’il faut se le procurer absolument et coûte que coûte ! Oups... j’l’ai dit… Mais ne vous inquiétez pas ‘y en aura pour tout le monde !

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports