ELKTRONIK SCIETY - Industrial Cadaverous Demos

Chronique

Pochette de l'album Industrial Cadaverous Demos par Elktronik Sciety
  1. Damaged Brains [Intro].
  2. Brain Factory.
  3. Chainsaw.
  4. Machines [Sounds].
  5. Third Degree Burn.
  6. Addict.
  7. Dictators.
  8. The Preacher's Influence.
  9. Insane.
  10. Mass Of Torments [Outro].
  11. Third Degree Burn [Noise Mix].
  12. Brain Factory [Psychotpathic Murderer Mix].

Site(s) du groupe :

MySpace de Elktronik Sciety
Style : voir chronique
Par Synthetic

Publié le 23/10/2008

 

:: Indus / Metal ::

Il est admis que plus les exceptions sont rares plus la satisfaction qu'elles sont en mesure de nous apporter est importante. C'est pour cette raison que dans la masse grouillante des groupes arborant fièrement la bannière Indus il est de plus en plus difficile de trouver un petit bijou capable non seulement de nous sortir de notre torpeur mais aussi – et surtout – un enchaînement construit de notes un tant soit peu élaborées qui serait capable de donner un bon coup de pied au cul d’un style musical désormais terriblement ennuyeux…

On dit aussi que tout arrive à qui sait attendre, c’est avec un élan de créativité pour le moins convaincant qu’Elktronik Sciety pointe le bout de son nez.

Petit flash-back pour ceux dont la culture comporterait éventuellement une case « Néant » sous le genre Industriel de ces dernières années. Pour rester concise Elktronik Sciety apparaît en 2003, comme le stipule ce review il s’agit d’un groupe français formé autour de son leader – Massaker – qui en compose les titres, écrit les textes et qui en mixe le tout pour nous conceptualiser le contenu.

Après un premier album intitulé « Archetypal Influence » c’est au tour de « Industrial Cadaverous Demos » d’atterrir dans les bacs. Il aura fallu non moins de 5 longues années pour voir aboutir cette démo au combien digne d’intérêt.

Musicalement parlant Elktronik Sciety peut faire penser à un Rob Zombie made in France, avec le gros côté US en moins bien évidemment sans pour autant que ce soit dérangeant bien au contraire.
On retrouve beaucoup d’ambiances pesantes sans tomber dans la monotonie caractéristique de la scène Indus française. De même, les compos semblent travaillées avec un soin particulier, la présence d’une intro combinée à une outro grandiose donnent à la galette une structure remarquable, sans compter les samples qui boostent très bien l’ensemble.
Les instruments sont utilisés sur un même plan ce qui ne créé pas de vide malencontreux lors de l’écoute des titres, le seul petit bémol que je pourrais présenter serait que le chant serait un peu trop en retrait par rapport aux instruments. Malgré cela et bien que ce soit un goût un peu plus personnel le mixage non plus ne semble pas avoir été réalisé à la légère, un son légèrement étouffé qui retrace à mon sens vraiment bien le style pour le moins particulier de la formation.

« Industrial Cadaverous Demos » ravira sans conteste les fans du genre et initie très bien le reste des chevelus. C’est une galette que je recommande personnellement, il ne reste plus qu’à espérer que le prochain opus nous sera livré dans de plus brefs délais.. Souriez, rien n’est parfait ;)

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports