GOD DAMN - Old Days

Chronique

Pochette de l'album Old Days par God Damn
  1. ;Landing for my pride
  2. ;When I used to have a kingdowm for my own for myself
  3. Dying in a hole
  4. Unjailed
  5. Old days
  6. Lies
  7. Break the thunder
  8. No hopes ahead
  9. Hangover
  10. Here stands serenity

Site(s) du groupe :

MySpace de God Damn
Par olivier no limit

Publié le 28/03/2009

 

(Style : stoner / metal) Le choc ! Avec God damn, la France a maintenant un groupe de stoner metal qui, je l’espère, risque de porter haut et fort l’étendard de nos couleurs hors de nos frontières.

Un son gras et lourd, puissant comme un courant de lave vous assaille les oreilles, charriant des guitares incandescentes , à coup de brisures de rythmes, juste ce qu’il faut pour augmenter la tension qui se dégage de leur musique et de changements de riffs qui vous font passer d’une atmosphère musicale à une autre.

On pense à Down, mais en plus violent, ainsi qu’à crowbar pour le coté Sludge « marécageux » de certains passages. Un petit poil de hardcore vient se poser sur "landing for my pride", mais surtout sur "unjailed" avec son chant typique du genre. Mais il y a aussi d’autres paysages musicaux, que ce soit "lies" qui commence comme une fausse ballade blues et qui monte ensuite en intensité pour finir par perforer le plafond, "break the thunder","hangover" aux riffs d’introduction qui poussent aux headbanging pour ensuite muter en rock.

Sous le metal, une évidence vous saute au cerveau : les plans de guitares vont puiser leurs influences dans du heavy à la black sabbath, mais aussi dans du rock sudiste. Seulement c’est travaillé et cela sonne comme du metal lourd et plombé. Du coup, ce « old days » possède une griffe qui leur est propre.

Et puis il y a … la voix ! Elle ressemble à celle de Phil Anselmo (down, pantera), mis là, la rage y est décuplée et cet organe vocal amène vraiment un plus, faisant monter de plusieurs degrés le coté violent de la bête, tout en faisant preuve d’un don pour pousser la « complainte ».

Un stoner metal à la fois rageur et gras, intelligemment construit, mais que les amateurs de soft risquent de ne pas apprécier à sa juste valeur, car chez god damn, on cartonne et on discute après

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports