ORAKLE - Uni aux cimes

Chronique

Pochette de l'album Uni aux cimes par Orakle
  1. Emergence
  2. L’instant du dessus
  3. Le distant
  4. Gnose
  5. Uni aux cimes
  6. Instables
  7. Le seuil ardent
  8. Abyssale
  9. Oui

Site(s) du groupe :

Site web de Orakle
Style : voir chronique
Par Darkgrinder

Publié le 22/09/2005

 

Black metal mélodique

A ceux qui cherchent les perles rares, à ceux pour qui la musique rime avec travail et finesse, arrêtez-vous quelques instants et appréciez donc cette introspection musicale.
C’est loin des blacks aux atmosphères de haines que le black vous portera cette fois. Et croyez-moi ce fait si singulier il est, sera loin d’être le seul point remarquable de l’album.

Mais il vous faudra prendre garde à ne pas vous laisser étouffer par la palpable complexité des compositions qu’il recèle. Fort d’un jeu de guitare des plus fins, Orakle n’aura de cesse de vous étonner. Ici rien n’est simple, on double les guitares aux moments propices, on porte des lignes de chant black ou clair déroutantes par leurs alternances originales.
Mais surtout, l’essentiel du travail d’Orakle reste dans l’ombre. Les solos ne sont pas mis en valeurs et restent enfouis au sein même des riffs. Les variantes sont tacites, bien à l’abri des chants. Les lignes de basses vous demanderont de tendre l’oreille pour saisir leurs apports…
Des caractéristiques qui rebuteront ceux qui jurent par la seule efficacité.

A cela s’ajouteront de manière très anecdotique, guitare acoustique, clavier, trompette. Mais la diversité est plus évidente encore dans la variabilité des tempos, du progressif aux blasts.

Finalement ‘Uni aux cimes’ se dégustera comme un grand vin, avec un maximum d’attention et un minimum d’expérience. Il vous fera sans doute penser aux œuvres d’Emperor, avec plus de finesses.

Ils ne sont pourtant que trois dans le groupe et ont porté un travail réellement impressionnant pour obtenir un tel rendu. Filaments enchevêtrés de sombres notes propices à l’exploration des pensées philosophiques traduites en formes poétiques. Des paroles complexes (et entièrement en français) qui rendront ridicules les neufs-dixièmes des lyriks du metal actuel et soulignent que vraiment rien n’a été laissé au hasard.

‘Uni aux cimes’ est le genre d’album qui donne au metal ses lettres de noblesses. Lorsque vous vous plongerez dans ‘Seuil ardent’ ou en ‘Abyssale’ sans doute serez-vous d’accord avec moi.

Il faudra une bonne dose de self-control à Orakle pour se forcer à prendre le temps et à s’appliquer tout autant qu’ils ont put le faire ici pour ce premier album.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports