PORN - a decade in glitter and danger

Chronique

Pochette de l'album a decade in glitter and danger par Porn
  1. all that glitters...
  2. superfurry
  3. call me
  4. recycle
  5. the fee
  6. baby smack
  7. borderline
  8. soft machine / porn machine
  9. don't be a lady
  10. stiff little things
  11. the fee alternate reality
  12. soft machine & porn machine
  13. the fee corporation mix
  14. ...is no gold

Site(s) du groupe :

MySpace de Porn Site web de Porn
Par olivier no limit

Publié le 30/01/2010

 

(Style : indus / rock / alternative) Vu qu’aujourd’hui je me suis levé du pied gauche, l’intro du nouvel opus de Porn intitulé « a decade in glitter and danger » et qui comprend des titres de leur premier album « glitter, danger and toyboyz » et de leur EP « call me superfurry » m’énerve.

Pendant plus d’une minute on a le droit aux cris de jouissance d’une jeune femme en pleine partie de jambe en l’air. C’est sûr quand on s’appelle Porn, il faut bien jouer dans la provocation, mais c’est facile. Mais bon cela en fera rire certains. Ensuite, il y a « call me », une reprise de blondie, tube des années 80. Allez hop, facile aussi et bien pensé pour attirer le gogo, même si cette reprise est bien interprétée. Et puis…

Et puis… allez j’arrête mon char, et je redeviens de bonne humeur, car cet album est tout simplement excellent. Pour ces 10 ans d’existence, Porn, originaire de Lyon, nous dispense une musique de qualité ; des titres qui oscillent entre un mélange d’indus et de rock. Parfois l’electro prend la main (the fee alternate reality)), machines, en avant, tempos « robotique » qui amènent des ambiances lourdes, pleines d’une aura pesante. Parfois, c’est le rock, teinté d’un petit coté glam, qui devient le roi, avec des guitares au son rock puissant, une batterie métronomique qui vous martèle les tympans comme si elle était jouée par un bucheron. ( soft machine / porn machine) ; Parfois on se retrouve entre les deux .

La voix du chanteur peut avoir des intonations qui vont de Marilyn Manson en passant par Brian molko de Placebo et exprime, derrière sa voix filtrée pas mal d’émotions. En fait, quelque soit le style abordé, ils ont un secret : le don de la composition, rehaussé d’un bon son, d’un clavier qui peut rappeler celui de Rammstein, et dont les notes toutes simples font la différence. Des titres comme "soft machine / porn machine", "the fee", "baby smack", "borderline" sont imparables et vous font les fredonner avec plaisir. Bref, ils savent accoucher de « bonnes chansons » et c’est là leur force .

Cette galette, qui plus est, plaira à un large public, sans qu’ils aient eût besoin de faire de la soupe, bien au contraire. Connu en dehors de nos frontières (Allemagne, suisse, Autriche), il est temps que chez nous on leur fasse une grande place !

A noter une capote en prime avec le cd ! Allez ces mecs ont de l’humour !

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports