/// Interview de Bloodlined Calligraphy

Publié le 21/07/2005 par Bloody

Bloodlined Calligraphy, c’est un peu les protégés des Walls of Jericho. Cependant le groupe ne se repose pas sur ce glorieux parrainage pour se faire connaître: pendant les mois de juin et de juillet le groupe a enchaîné pas moins de 39 concerts, avec seulement 4 jours de repos. Et à peine arrivée à la maison voilà que Ally la petite blondinette du groupe répond de suite à nos questions ! Merci à elle ;-)

MF: Tu t’appelles Ally French, il y a donc une question que tous les fans de Hardcore français se posent : es-tu française ?

Non ! Mais ma Grand-mère est une Canadienne francophone, donc je suppose que je dois être français à raison de un ou deux pourcent.

MF : Peux-tu présenter Bloodline Calligraphy ? L’histoire du groupe etc…

Le groupe existe depuis 10 ans maintenant, mais un changement de nom est intervenu en 1999 passant de Friction à Bloodlined Calligraphy. Le groupe est passé par pas mal de changement de Line-up, mais je pense que la composition actuelle du groupe n’est pas près de changer ! En ce qui me concerne je suis dans le groupe depuis seulement deux ans.

MF: Pourquoi avoir choisit ce nom de groupe, que signifie t’il ?

Il n’y a pas vraiment de sens, ça sonne juste bien

MF: Tu es une femme, vous faites du Hardcore brutal, il est donc impossible de ne pas penser à Walls of Jericho, d’autant plus que Candace (la chanteuse de WOJ) apparaît en invité sur votre album. Je suppose qu’il y a une grande amitié entre vos deux groupes ?

Il y a effectivement une incroyable amitié entre nous et Walls of Jericho. Ils nous ont aidé et soutenu de nombreuses fois et leur guitariste Mike a enregistré et produit notre dernier album

MF: Est-ce facile lorsqu’on est une femme de se faire une place sur la scène Hardcore ? Tu n’as jamais eu de gars qui à un concert t’ont fait des réflexions misogynes ?

C’est plus difficile de gagner du respect sur cette scène quand tu es une fille c’est sûr, mais ce n’est pas impossible. Si tu ne te compromets pas et que tu respectes l’histoire du Hardcore tu gagneras ton respect. Il y a eu des gars qui m’ont fait quelques petites remarques boiteuses, mais ils ne me dises jamais plus rien après m’avoir vu sur scène, lol

MF : Que peux-tu nous dire sur votre musique ? Quelles sont vos influences ?

Nous n’essayons pas d’être forcement innovant avec notre musique, nous n’essayons pas d’êtres complètement originaux ou de faire quelque chose que personne n’a jamais entendu. Nous sommes juste cinq personnes qui écrivons une musique que chacun puisse aimer autant que la musique qu’il écoute individuellement, et la musique que nous écrivons est celle que nous adorons jouer en concert nuit après nuit. Nos influences incluent tous les groupes qui vont de Terror à Earth Crisis et de Jay Z à Boston

bloodlinedcalligraphy_-_21-07-2005_-_photo.jpg

MF : Tes textes abordent souvent votre foi chrétienne, c’est important pour vous d’utiliser la musique pour proclamer votre religion ?

Oui. Je crois que tous les groupes de Hardcore devraient avoir un message et essayer de produire des changements sociaux. En ce qui nous concerne nous tentons juste d’apporter un message positif à ce monde remplit de haine.

MF: En Europe, et plus particulièrement en France, nous n’avons pas vraiment de scène Hardcore chrétienne. De ce fait l’image qu’ont beaucoup de gens des groupes chrétiens américains, est celle de musiciens très conservateurs, contre l’avortement, le divorce, qui soutiennent la politique de G. Bush… Penses-tu qu’il s’agisse d’une vision déformée ?

Oui et non.Il y a quelques groupes chrétiens qui sont très buttés avec leurs croyances et deviennent un peu trop zélés quand tu leur parles de leur foi et de leur mission. Notre message n’est pas du type « Soit tu crois en Jésus soit tu vas en enfer ». Nous ne prêchons jamais sur scène par ce qu’on ne voudrait pas que notre public pense que nous sommes en train de les juger, c’est là une chose à laquelle nous sommes 100% opposé. En fait on voudrait juste que les gens sachent que Dieu les aime, quoi qu’ils aient fait et qu’importe qui ils sont ; même si ce sont des accros au crack ou des prostitués, Dieu les aime.

MF: Tu est aussi Straight Edge , pourquoi avoir choisi ce mode vie ? (Le mouvement Straight Edge est issu du Hardcore, il se caractérise par un refus de la drogue, du tabac et de l’alcool, il est souvent associé à un régime végétarien ou végétalien)

Mon père est un dealer de drogue et mes frères et sœurs sont soumis aux effets de ce style de vie qui tourne autour de la dope. Pour moi, être Straight Edge c’est le bon choix de vie, une vie qui rejette ce contre quoi je me suis battue.

MF : En France, votre premier album, “they want you silent” est uniquement disponible en Import. Avez-vous des plans pour une distribution européenne ? Peux-t on espérer vous voir en concert par chez nous ?

Je crois que notre maison de disque, Facedown, vient juste de faire quelques remarquables avancés pour une distribution européenne, mais je ne sais pas encore quand cela se fera. Mais on espère bien visiter l ‘Europe dans l’année qui vient !

MF : Un dernier mot pour conclure ?

Si vous n’avez pas notre nouvel album, essayez de l’écouter ou de vous le procurer il s’appelle « They want you silent ». Keep rocking.

site oueb: http://www.blcmosh.com
Site oueb de leur maison de disque: http://www.facedownrecords.com/
Chronique de leur album "they want you silent":
http://metalfrance.lolart.net/chronique_cd-899.html

Partager cet article

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire