/// Interview de Epica

Publié le 23/08/2012 par lucinda

Chaque année, la célèbre foire aux vins de Colmar sert de prétexte pour organiser l'un des plus longs festivals de musique existants. Pendant 10 jours, des artistes issus de la scène nationale et internationale se succèdent, dans tous les styles musicaux, rassemblant ainsi des milliers de personnes. Ne vous méprenez donc pas, la foire aux vins de Colmar ne ressemble ni de près ni de loin à une traditionnelle petite fête paillarde où l'on se contenterait de boire beaucoup de vin rouge et de manger autant de saucisses alsaciennes que possible. Il y a de ça, mais pas que!

Le 05 août dernier, l'organisation a créé la surprise et l'agitation dans la communauté des fans de Metal symphonique en bookant les trois plus grands groupes de Metal symphonique à chant féminin actuels, à savoir: Epica, Within Temptation et Nightwish! Une programmation inédite, réunissant près de 7000 personnes au cœur d'un théâtre plein air. En somme, un gros cadeau de Noël avant l'heure pour tous les amateurs du style.

À la suite d'une telle surprise est arrivé la joie d'apprendre que j'allais avoir l'honneur d'assister aux conférences de presse. C'est donc avec beaucoup d'enthousiasme que ma collègue de Metal Symphonique, Eccentric, et moi-même avons interviewé cinq des six membres d'Epica, parmi tout un tas de journalistes. Rencontre avec Mark Jansen (guitares et grunts), Coen Janssen (claviers), Simone Simons (chant), Rob van der Loo (basse) et Ariën van Weesenbeek (batterie).

_________________

« Nous devrions enregistrer un concert avec orchestre début 2013 »

 

C'est avec satisfaction que nous voyons la quasi-intégralité du groupe arriver dans la salle.

 

epica_-_05-08-2012_-_01.jpg

 

Line-up de la Hard Rock Session: un honneur?

 

Mark lance avec humour que l'honneur revient plutôt aux autres groupes, ce soir! Plus sérieusement, il ajoute que cette programmation est une première et qu'elle devrait satisfaire beaucoup de fans.

Simone précise qu'en tant que fan de Nightwish et Within Temptation, ce line-up sera pour elle une bonne occasion d'aller les voir une fois le concert d'Epica terminé.

De la même manière que Within Temptation nous avait avoués entretenir très peu de rapports avec Nightwish, Epica n'a pas souvent l'occasion d'entrer en contact avec Within Temptation: "Je connais bien leur bassiste et leur ancien guitariste, mais c'est tout, explique Mark." Quant à l'influence que le groupe aurait pu leur apporter: "C'est plutôt le groupe The Gathering qui m'a servi de modèle à l'époque. C'était le tout premier groupe à allier le Metal à une voix féminine, et j'ai vraiment adhéré à cette alliance".

 

 

"Requiem for the Indifferent"

 

Concernant le dernier album, il est tout d'abord demandé à Mark Jansen s'il s'est inspiré de films ou de livres de science-fiction; le guitariste répond que ce n'est pas forcément le cas, bien que la science-fiction – Mark cite "1984" de George Orwell, tend à se réaliser de nos jours. "Le fait que ces scénarios finissent par se produire dans la réalité est assez effrayant".

Lorsque je mets en relation l'ambiance sombre du nouvel album et le sujet qu'il traite - la fin d'une ère, ce dernier a l'air surpris: "La fin d'une ère est-elle forcément porteuse d'un message négatif? Je pense qu'au final, un message positif ressort de tout ça. Le chaos engendre forcément un nouveau départ. En espérant que ce nouveau départ arrive bientôt, on sera dès lors à même de s'inspirer de toutes les belles choses qui sont à venir!".

 

 

Après Delain et God Dethroned

 

epica_-_05-08-2012_-_03.jpg

Comme la plupart des fans le savent maintenant, deux anciens membres du groupe God Dethroned ont rejoint la formation, en 2007 pour Ariën Van Weesenbeek et 2009 pour Isaac Delahaye (absent lors de la conférence). Je demande au premier quelles sont les différences majeures entre jouer pour son ancien groupe et jouer pour Epica. Il répond du tac au tac : "Maintenant, les tournées ont vraiment lieu! Avec God Dethroned, les concerts pouvaient être annulés du jour au lendemain... Ce n'est qu'un exemple parmi d'autres. Avec Epica, les choses sont bien plus organisées. Aussi, la musique est plus variée, plus nuancée. Il y a plus à faire, et c'est plus intéressant. Enfin, il y a beaucoup moins de blast beats* chez Epica, mais ça me va! Tout le monde me demande: "Et alors, plus de blast beats?" mais c'est du passé, maintenant." "Et puis, il ne va pas en rajeunissant! lance Mark, provoquant les rires dans toute l'assemblée."

Mais Isaac et Ariën ne sont pas les seuls à avoir un passé musical qui a construit leur célébrité. En 2010, Rob van der Loo quitte le groupe de Rock symphonique Delain après cinq ans de bons et loyaux services. Il a rejoint Epica très récemment, à la suite du départ d'Yves Huts. "L'une des raisons pour lesquelles j'ai quitté le groupe, c'est que je devais travailler en même temps pour subvenir à mes besoins, et ce n'était pas facile de combiner les deux. Au contraire, Epica tourne depuis 10 ans, l'équipe y travaille depuis longtemps et ça marche vraiment."

 

 

Du côté de Simone Simons

 

epica_-_05-08-2012_-_09.jpg

Il y a quelques années de cela, la chanteuse avait évoqué un éventuel projet solo aux influences Jazz sur Internet. "J'ai cette idée d'album solo depuis les débuts d'Epica (rires), explique Simone. Mais le groupe reste ma priorité, même si j'y ai travaillé un peu avec mon petit ami Oliver Palotai (Kamelot, Sons of Seasons, ndlr). Cet album ne sera pas forcément destiné aux fans d'Epica et de Metal"

Lorsqu'on en vient à relater son gain d'expérience sur scène depuis ses 17 ans, Simone affirme: "Ça n'a jamais été un problème pour moi de monter sur scène. J'ai toujours trouvé ça naturel, bien qu'à 27 ans, je me sente désormais plus forte mentalement et physiquement".

 

 

Influences

Malgré les influences classiques que la musique du groupe peut contenir, Mark Jansen avoue ne pas s'y être réellement penché avant 2010. "Ma petite amie est chanteuse d'opéra et elle m'en a fait découvrir pas mal. Donc je pense que je commence à m'y connaître un peu plus, désormais (rires)! Malgré tout, chaque chose qu'on entend ou qu'on voit peut être une inspiration, même si on ne le fait pas consciemment. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle certains musiciens s'empêchent d'écouter la musique des autres".

 

 

Les fans français

 

"Bien que le nombre de fans soit le plus important au Brésil, la France doit bien arriver en deuxième, relate Mark. On adore jouer à Paris. On a d'ailleurs ajouté une date pour la fin de l'année. De toute façon, les français sont partout!"

"Oui, Cyril, par exemple, c'est un fan français, et il est partout! ajoute Coen." Lorsqu'on informe au groupe qu'il sera présent ce soir, le groupe ne s'étonne plus. "C'est le plus grand fan français d'Epica, il est même venu jusqu'au Brésil!, s'exclame Mark".

 

Trillium

 

La chanteuse américaine Amanda Somerville travaille avec Epica depuis leur tout premier album. Elle fait partie des chœurs, a été le coach vocal de Simone Simons, corrige les paroles et a même co-écrit certains titres. On aurait donc pu croire que son tout nouveau projet musical, Trillium, n'aurait pas échappé aux membres du groupe. À ma grande surprise, ils ne semblent pas s'être réellement penchés sur le premier album. "Je ne l'ai pas écouté... répondent Coen et Simone". Mark est quant à lui sceptique: "J'en ai écouté une partie. De ce que j'ai entendu, je pense que les chansons sont très bonnes, elle a bien travaillé. Malgré tout, ça ne sera pas facile pour elle de trouver sa place au sein de la scène; les groupes qui se sont créés il y a deux ou trois ans de ça ont déjà du mal à s'imposer. J'espère que sa carrière passera à l'étape supérieure, mais ça ne sera pas chose facile".

 

 

epica_-_05-08-2012_-_05.jpg

Un DVD attendu comme le messie

 

L'une des particularités du groupe est d'avoir promis aux fans deux DVD live et de ne les avoir jamais sortis. En 2006, le concert enregistré au Paradiso d'Amsterdam n'a pu être commercialisé en raison des litiges avec l'ancien label du groupe. En 2009, bien que toutes les bonnes conditions étaient réunies, le concert que le groupe a donné pour la septième édition du Metal Female Voices Fest n'est à son tour jamais paru. Ma question se pose donc comme une évidence: le groupe trouve-t-il utile de proposer aux fans un DVD qu'ils attendent pourtant tous?

Mark: "Je pense que le concert doit avoir quelque chose de particulier pour mériter d'être enregistré. On a le projet de fêter nos dix ans de carrière début 2013 accompagnés d'un orchestre. Il est donc temps pour nous de sortir un DVD. Nous marquerons aussi l'événement au Metal Female Voices Fest, qui fête comme nous ses dix ans. Et puis, toute l'année est un peu une célébration, pour nous."

Espérons que ce projet-là se réalise enfin, pour le plus grand bonheur des fidèles du groupe!

 

 

 

*Blast beats: "technique de batterie très utilisée dans la musique extrême (death metal, grindcore, etc.), qui consiste en une superposition de doubles croches effectuées aux pieds et aux mains à un tempo élevé" (tiré de Wikipedia).

 

Voir la galerie complète de la conférence

_________________

Conférence de presse du 05 août 2012 à l'occasion de la Foire aux Vins, Colmar

Avec la participation d'Eccentric, du webzine Metal Symphonique.

Remerciements: Eccentric, Epica et l'organisation de la foire aux vins et de la conférence de presse pour leur aide et leur gentillesse.

Partager cet article

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire