/// Interview de Finisterian Dead End

Publié le 08/04/2014 par Flying Shark

Changeons un peu des interviews d'artistes et intéressons-nous au cas de Laurent De Lavenne et de son label : Finisterian Dead End.

Laurent

 

 

D’où t’es venue l’idée de créer ce label et cette identité propre ?

Tout a démarré en rentrant (tard ou très tôt) du Hellfest 2011 après la prestation d’Ozzy !! 3h du mat, 3h de voiture pour rentrer et donc le temps de gamberger… Un constat : Pas ou peu de groupes Bretons à l’affiche, encore une fois… J’ai donc passé la journée entière sur internet à la recherche de structures typées « Label Metal » sur ma région… réponse :« 0 ». J’ai toujours rêvé d’être « une Rockstar » mais piètre musicien, j’ai laissé filer les années pour me concentrer sur mon « don » pour les relations et le commerce. L’équation est devenue très simple : commerce+ musique = Label !!

Au niveau de l’identité, j’ai toujours entendu mes potes et la famille dire « Le Finistère c’est le bout du monde » (traduction basique de Finistère), du coup « Finisterian Dead End » a sonné comme une évidence… Au niveau du logo, après plusieurs tests, et étant « obsédé » par l’Etoile du Chaos, j’ai fait rentrer les lettres F,D et E dans celle-ci tout en gardant l’hermine, et l’esprit du « Gwenn Ha Du », drapeau et emblème de la région.

 

Peux-tu nous présenter ton équipe ?

Nous  sommes aujourd’hui  4, moi-même votre humble serviteur, pour  le choix des groupes (le modèle « dictateur »), la partie « relations publiques »(recherches de partenaires ,communications) et commerce.  Ben qui , depuis le début s’occupe du site web, de la partie juridique et des « relations publiques » sur Paris. Flo, lui s’occupe de la donnée « visuelle » (flyers, affiches) et du réassort magasin. En enfin Alice  pour la partie graphique (logo, etc.).

Pour ma part, l’intégralité des groupes du roster (les Leaguers), les partenaires qui nous suivent depuis le début (ils sont nombreux et je les en remercie) , ceux qui nous font nouvellement confiance et le public qui nous suit font eux aussi partie intégrante de l’Aventure et donc de l’équipe !!

 

Quel est ton leitmotiv quant à la façon dont tu œuvres avec les groupes ?

Disponibilité, Réactivité, Echange et Franchise.

 

De quelle manière choisis-tu les formations que tu intègres vu que le panel de styles signés chez le label s’avère plutôt large ?

Mon « Oreille » et mon « Background » (j’écoute du Metal depuis 25 ans) sont mes meilleurs repères, avec une dose de feeling et d’émotions ressentis. Chaque Leaguer est une « facette » de ma personnalité musicale. Ce qui est pratique pour le futur c’est qu’il m’en reste un paquet !!

Et puis ce « large » panel est devenue une réelle Force.

 

Comment as-tu pu élargir les formations dont tu fais la promotion à des groupes si éloignés géographiquement (Obscurcis Romancia sont par exemple Québecois) alors que la structure venait de débuter lorsque tu les as signés ?

Le Feeling et le relationnel qui s’est établi naturellement. Aujourd’hui, avec les nouvelles technologies on peut etre très proche malgré la distance, les échanges n’en sont que plus riches.

 

Quels sont les retours que tu as du public au sujet des tes groupes ?

Les retours sont tous excellents !! Le public découvre, par le biais de la pluralité des styles des Leaguers,  d’autres groupes. Lors du « Dead End Fest », nous avions 4 groupes du label sur scène (Dysilencia, Mantra, Breakdust et Pictured), aux styles différents, venant d’horizons différents et la mayonnaise a pris sans soucis !! De plus, les groupes se partagent des dates et peuvent donc se faire connaître par leurs ptits copains de jeux.

 

Comment fais-tu pour te retrouver chaque année avec un groupe au Metal Corner du Hellfest ? C’est quand même bien joué pour un petit label ! (Il s'agit cette année de Breakdust)

C’est effectivement une très grande fierté pour une petite structure comme Finisterian Dead End !! Après Pictured en 2013, We are Back !!

Je crois que la qualité des groupes, la volonté, le relationnel et le culot y sont pour beaucoup… De plus, l’équipe du Hellfest a su entendre (contrairement à d’autres, mais cela viendra…) notre volonté et a toujours eu une œil bienveillant et humble sur notre démarche : Merci à Eux !!

L’étape suivante : Une des Main Stage du Hellfest (peut etre en 2015… Breakdust en a la possibilité… réponse le 19 Juin au soir… croisons les doigts) et des participations dans d’autres Fest ici et/ou ailleurs.

Pour Info, nos Leaguers Suisses de Bagheera étaient sur la tournée itinérante du Brutal Winter Fest à Cuba et sur l’affiche du Greenfield Festival (Suisse) aux côtés de Rammstein, Prodigy ou Nightwish en 2013 !!

 

Pictured + Mantra + Laurent

Laurent en compagnie de Pictured et Mantra.

 

Quel est ton but avec le label ? Aimerais-tu en faire une structure plus importante ou un statut de petit label te suffit amplement afin de travailler dans les meilleures conditions ?

Le Label a été créé pour grossir et devenir une « vraie » référence viable et durable. Je suis Commercial et la création de l’entreprise « Finisterian Dead End » est un vrai challenge, décidé dès le départ.

 

On rappellera que bien sûr, ce label n’est pas ton métier. Tu peux nous donner une idée du travail que ça représente en plus de ton emploi de gérer Finisterian Dead End ?

Je pense que peu de gens imaginent la masse de Taf que cela représente (administratif, phoning, relances diverses et variées, écoute des démos envoyées, envoi des commandes, rdv fournisseurs, etc.). Pour faire simple, 2 journées en 1…  Mais il n’y a pas d’heures, de timing pour sa passion !!

 

On retrouve certains de tes groupes sur des supports comme Deezer, penses-tu que ces médias soient plutôt une opportunité pour promouvoir leur musique ou davantage un manque à gagner pour les formations étant donné la très faible rémunération relative aux écoutes ? (On se souviendra notamment de groupes comme Trivium qui mettaient en photo sur leur Facebook les chèques de royalties d’un montant d’un ou deux dollars qu’ils recevaient)

Nous sommes trop « petits » aujourd’hui pour penser à cela… Des outils comme Deezer sont d’excellents moyens pour répandre la musique, même au-delà des frontières… Un exemple concret: il y a peu, j’ai reçu une commande de la même personne pour 4 albums des The Veil venant du Canada. Il avait vu un de mes posts sur Facebook via celui des Obscuricis Romancia et est allé découvrir sur Deezer.

Se faire connaître, reconnaître aujourd’hui, dans la multitude, n’a pas de prix…

 

Dans un domaine proche : quelle est ta position sur le piratage ? Vois-tu plutôt ça comme une facilité d’accès pour ceux qui n’ont pas les moyens d’acheter des CDs ou comme quelque chose qui tue peu à peu la sphère musicale ?

Mon ptit côté « Old School » va ressortir… Je suis Anti-Piratage !! Je dois avoir 2000 ou 3000 albums et ils sont tous originaux… Les technologies actuelles permettent au plus grand nombre de découvrir les artistes sans les graver et donc de tuer à petit feu les artistes, mais aussi les assos, les salles de concert, etc. Pour moi, qui suis un Fan avant tout, Le Metal est encore un genre à part entière où le public désire avoir le CD et porter fièrement les couleurs de son/ses groupes préférés. Je pense peut être en « mode Bisounours » mais je le revendique.

 

Dans ce contexte, est-ce que tu reçois tout de même pas mal de commandes de CDs ou les gens s’intéressent davantage au dématérialisé ?

Nous avons la chance d’avoir un site web qui tourne correctement, et un réseau de partenaires pour que le public aille se fournir chez son disquaire de proximité. Maintenant ce n’est bien sûr pas suffisant au niveau des commandes, mais chaque chose en son temps… En clair tous sur www.finisteriandeadend.com !!

 

Le contexte musical actuel permet-il à des labels de petit gabarit de progresser ou est-ce vraiment peu probable de pouvoir établir une base durable qui puisse se transformer en métier à plein temps ? D’ailleurs aimerais-tu que ce label puisse devenir ton métier ?

Le contexte actuel « morose » n’a pas trop d’emprise pour des « micros » structures comme nous. Pour tout te dire, nous progressons tous les jours !!

Si l’on m’avait dit que le Label Finisterian Dead End , avec ses 3 ans d’existence en serait là aujourd’hui, je ne l’aurais pas cru !!

Le deal est d’en faire une structure fiable pour mes 40 ans. Et nous y travaillons quotidiennement.

 

N’es-tu pas dégoûté de l’industrie musicale dans le sens où certains gros labels sont près à sortir presque n’importe quoi du moment que ça leur permet de se procurer des rentrées d’argent. As-tu en partie créé le label pour t'opposer à ce genre de pratiques qui dégradent la musique ?

Comme je te le disais précédemment, je suis un fan, un passionné et je n’ai pas créé le label Finisterian Dead End pour l’argent, bien au contraire !! Nous nous battons tous les jours pour faire reconnaître des groupes en qui nous croyons, qui ont un réel potentiel, une réelle volonté de grandir et faire partager leur art au plus grand nombre.

Le Label Finisterian Dead End a été créé dans une optique d’Indépendance et de Liberté de ces choix, de ses orientations musicales et donc commerciales. Cette volonté pourrait « ne pas plaire » à certains, mais dans le temps et dans notre vision de la Musique c’est une grande Force et synonyme de Respect du public.

 

Est-ce que l’on peut à terme espérer voir la Dead End League faire une tournée en France à plusieurs ? Comme le Dead End Fest de décembre dernier par exemple, mais à une échelle nationale ?

C’est effectivement un projet qui me trotte dans la tête depuis un moment et la 1èreédition du Dead End Fest fût un test réussi !! (public au rendez vous, excellente entente des groupes…). Une 2e édition est déjà dans les starting blocks, en faire une version itinérante serait énorme mais demande unel ogistique qu’aujourd’hui nous ne maîtrisons pas totalement… Mais on apprend vite chez nous !!

 

Quels sont tes projets futurs actuels pour le label ? Nouvelles signatures ? Présence sur d’autres festivals que les événements bretons ? Autre chose encore ?

Beaucoup de choses en cours aujourd’hui :les Darchaic, les Bagheera, les Pictured, Les Obscurcis Romancia, les Mantra et les Dysilencia sont soit en composition, soit en cours enregistrement pour leurs futurs opus : en clair, préparez-vous, 2015 va être une année « sévèrement burnée » !!

Les Malkavian viennent, eux, de sortir « The Worshipping Mass » il y a 1mois et les premiers retours sont justes excellents. Beaucoup de projets (certainement à l’étranger) pour les The Veil et les Breakdust martèlent les routes de France depuis décembre 2013 , avec pour l’instant une bonne quinzaine de dates au compteur de leur « Baleful World » Tour.

Certainement 1 ou 2 nouvelles signatures d’ici à la fin d’année et plein d’idées qui ne sont pas assez mûres pour être dévoilées…

 

Je te le laisse le mot de la fin !

Tout d’abord, un grand merci à toi pour cette interview fleuve. Remerciement général à tous les Leaguers , à tous nos partenaires (webzines, radios, magazines, salles, assos, fests, magasins, etc.) et au public qui nous soutient au quotidien !!

L’Aventure Finisterian Dead End n’existerait pas sans vous… Passez le mot, faites découvrir les talentueux groupes de notre roster au plus grand nombre (assos,salles etc.), continuez à nous suivre, à liker notre page Facebook, à commander sur www.finisteriandeadend.com !!

Nous sommes un Label de Proximité, alors profitez en !!

\m/

 

Site officiel : Finisterian Dead End

 

Les groupes du label :

 

- Bagheera

Bagheera

 

- Breakdust

Breakdust

 

- Darchaic

Darchaic

 

- Dysilencia

Dysilencia

 

- Mantra

Mantra

 

- Malkavian

Malkavian

 

- Obscurcis Romancia

OR

 

- Pictured

Pictured

 

- The Veil

The Veil

Partager cet article

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire