/// Interview de GOD DAMN

Publié le 14/04/2009 par olivier no limit

GOD DAMN déboule avec son album "old days". Le résultat? Un stoner / metal au gros son,une bonne décharge d'électricité entre les deux yeux. Un groupe français plein de promesse.

1. Comment est né GOD DAMN ?

Salut à toi ! God Damn est issue d’une grosse soirée beuverie chez Bij (batterie), on se connaissait déjà tous plus ou moins, mais sans forcement avoir encore trop gratté la surface. Dès le moment où on s’est aperçu qu’on avait les même influences et les même désirs de faire une zik sans prise de tête avec pour seul but de s’éclater sur scène (et l’alcool aidant à chauffer les esprits !), on s’est dit banco, et une semaine après on s’est retrouvé à jammer dans le local de répet’ de Biffins (un de nos anciens groupes respectifs.)

2. Je dis dans ma chronique au sujet de votre album « Old Days » : « On pense à Down, mais en plus violent, ainsi qu’à Crowbar pour le coté Sludge « marécageux » de certains passages. Un petit poil de hardcore vient se poser de ci de là… sous le metal une évidence vous saute au cerveau : les guitares vont puiser leurs influences dans du heavy à la Black Sabbath, mais aussi dans du rock sudiste. Seulement c’est travaillé comme du metal lourd et plombé .Du coup cela leur donne une griffe qui leur est propre. Êtes-vous ok avec cette définition ?

Complètement ! Je crois que tu as tapé dans le mille ! Toutes les influences que tu as citées sont dans les nôtres. Le coté vraiment metal, c’est quelque chose auquel on tient beaucoup, car quand tu parles de Rock Sudiste, ça connote aussi de la zik easy listenning, presque FM. Mais je ne pense pas que cela s’applique au Damn, il y a bien sûr quelques envolées Heavy mais qui portent toujours leurs couilles ! En fait c’est ça le Damn, du stoner qui à une grosse paire de couilles, donc t’était pas loin du tout ahah !

3. Au niveau composition, comment faites-vous ? Y a-t-il un leader, ou tout le monde y met son grain de sel ?

Tout le monde y met du sien, et sa touche personnelle. On compose tous, et quand quelqu’un ne ramène pas un morceau entier auquel on apporte tous des petits arrangements, le travail de composition se fait en repet’ chacun derrière un instru (et pas forcement le sien !)en jammant. Donc non, pas de leader en matière de composition et c’est tant mieux, chacun peut donc s’exprimer totalement.

4. Comment a été accueilli votre cd ? Avez-vous déjà eut des retours ?

On est extrêmement content des réactions des uns et des autres ! Je te cache pas que quand t’as le nez dans ton propre skeud 8 mois d’affilés sans avis extérieur (hormis le personnel technique qui est forcement derrière toi) tu appréhendes beaucoup la réaction des auditeurs. Mais cela va même au-delà de nos espérances aujourd’hui, dans 90% des cas, l’album fait mouche et rien ne pourrait nous faire plus plaisir ! Il y a évidement quelque détracteur de ci de là qui y vont de leurs petit discours « ça ressemble vraiment trop à ci ou à ça, trop peu original, etc…», mais à la limite, on se fait tellement plaisir au quotidien, qu’on s’en branle pas mal !

5. Pensez-vous un jour vivre de votre musique ? D’après vous, en France, cela est il possible (peut on rêver quand on fait du metal dans l’hexagone) ?

Je crois qu’on a tous rêvé de ça quand on avait 15 ans ahah !! Mais la réalité en est tout autre… Non nous n’avons pas cette prétention là, on sait très bien qu’il n’y a un choix qu’infime « d’élus » qui peuvent vivre de leur zik. Gojira en France est certainement l’un des seuls. Ce qu’on ne sait pas c’est que même ceux qui ont une renommée conséquente chez nous sont loin de se faire ne serait ce qu’un smic grâce à leur zik. Comme dit mon pote Bij : « on va pas EN vivre, mais putain en tout cas, on va LE vivre ! » ça résume très très bien la situation !

6. Quels sont vos projets, avez-vous reçu des propositions de tournée par exemple ?

Pour le moment, terminer les dates promo à droite à gauche en France jusqu’à cet été, puis ensuite commencer à plancher sur le prochain skeud. On a très envie de se remettre à bosser bordel ! Mais il y a quand même une petite tournée qui va se profiler pour la rentrée, je ne t’en dis pas plus pour le moment mais vous serez au courant bien assez tôt !

7. Pensez-vous un jour pouvoir vous exporter ?

On va forcement essayer, comme on se rend bien compte qu’à la première écoute, si tu ne sais pas que le groupe est français, tu ne le devines pas forcement, et c’est peut être un plus pour l’exportation. Après, je ne pense pas qu’avec un premier album on puisse bien avoir une telle exposition, mais le futur nous le dira.

8. Votre stoner est vraiment agressif, est ce que cela traduit un certain état d’esprit ?

Pas un état d’esprit particulier, je dirais plus une envie de lorgner du coté « metal » de la force ahah ! D’ailleurs on ne peut pas vraiment parler de stoner à l’état brut quand on parle de God Damn, il n’ y a qu’un soupçon d’influences de groupes comme Kyuss ou les Queens (formations stoner par excellence), tout le reste est puisé dans le metal, d’où l’agressivité dont tu parles.

9. Votre meilleur souvenir ?le plus mauvais ?

Meilleur souvenir ? Je dirais pour le moment la scène du Kao à Lyon en première partie d’Ultra Vomit, une salle comble sur 2 étages et un public réactif au possible !! Lorsque que tu as le sentiment de tenir une foule dans le creux de ta main, c’est vraiment jouissif, et pour le coup, ce jour là c’était ça ! Pour le plus mauvais, on va dire un concert à Chalôn sur Saone il y a plus de 2 ans : 2 groupes à l’affiche, pas un qui était local, une entrée gratuite et 0 entrée… On a joué devant absolument personne, la déchéance ! Après un coup pareil tu te poses pas mal de questions ! ahah ! Et tu attends le show suivant avec impatience pour rattraper le coup et te rassurer !

10. Une chose à ajouter ?

Merci beaucoup à vous et à tout vos lecteurs, n’hésitez pas à checker notre page Myspace, je suis à peu près sûr qu’on passe pas loin de chez vous d’ici peu !
Renat’

Partager cet article

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire