/// Interview de MXD

Publié le 10/02/2006 par Withinsylvia

Petit entretien avec Solex (machines) de MXD, le groupe helvète le plus atypique.

mxd_-_10-02-2006_-_photo.jpg

MF : Hello les MXD, tout d’abord pourriez vous nous présenter le groupe et nous résumer votre parcours ?

Solex : Hello Metal France, MXD c'est un chanteur, un guitariste et 2 programmeurs. Ca fait 10 ans que nous existons et venons de sortir notre 4eme album ‘Frustration Is Fuel’.

MF : Comment décrirais tu le style de MXD ?

Solex : Je pense que MXD est un style a lui tout seul, nous ne cherchons aucunement a ressembler ou a coller a une certaine hype ou un certain style, on trouve de tout dans MXD, de la pop, de la tech, du metal, de la drum & bass... L'essentiel est que cela nous plaisent. Contrairement a pas mal de groupe, nous faisons juste ce qu'on a envie.

MF : Comment avez-vous décidé de vous lancer dans cette aventure et pourquoi avez-vous choisi de mélanger samples, programmation et grosses guitares ?

Solex : J'ai toujours été un fan de metal, même que dans le temps le trash n'existait pas on parlait de heavy metal c'est vous dire si ça date happy ensuite il y a eu le speed metal, puis le trash, le death...Mais c'est quand j'ai découvert des artistes tel que Ministry, NIN, Fear factory.. que j'ai eu envie de lancer un projet allant dans ce sens. J'ai donc vendu ma batterie pour acheter un sampler et convaincu mes copains de me suivre happy

MF : Votre nouvel album « Frustration in Fuel » est me semble t il moins electro et plus electrique et agressive voir goth que votre ancien album « Musicogenic » , est ce une nouvelle direction musicale que avez souhaité prendre ?

Solex : Non aucune direction, aucun plan de carrière, c'est juste l'humeur du moment. On fonctionne a l’emotionel, on fais de la musique pour partager des trucs entre êtres humains, pour l'aventure, les gigs, les rencontres et pour certain la bière gratuite en backstage les filles et les drogues happy

MF : Comment avez – vous recruté Drop ? et quel regard portez vous sur son autre groupe Sybreed ?

Solex : C'est notre manager Mika qui nous l’a présenté, Mika était le chanteur de Rain où Drop officiait en tant que guitariste. C'est une très belle rencontre et je crois qu'il pense la même chose. Sybreed son autre projet n'a rien a voir avec MXD c'est du pure metal pour metalleux, avec attitude etc... Dans MXD il peut se pointer en chemise hawaïenne ça va le faire pareil. Sinon je pense que c'est un très bon groupe de metal.

MF : Comment vous situez-vous sur la scène musicale suisse ? et comment vous situez vous par rapport à votre style qui est relativement difficile à classer (trop electro pour les metalleux et trop metal pour les fans d’electro/indus)

Solex : Il n'y a pas de scène suisse donc on se situe nulle part, a part du fric du chocolat et du fromage, il y a rien ici happy Sinon pour le style il est vrai que nous perdons énormément d'auditeur, trop metal pas assez techno ou l'inverse, mais nous on adore ça et on est pas près de changer de formule. Les schémas, l'enfermement dans un style donné, on laisse ça aux autres happy

MF : Dans ce nouvel album je ressens plusieurs atmosphères me rappelant Rob Zombie, Paradise Lost, NIN ou encore les Young Gods, est ce que ce sont des groupes ont influencé votre musique ? Y’en a-t-il d’autres ?

Solex : Peut être, mais ce n'est pas calculé. En tout cas, je prend ça comme un compliment, j'adore NIN, TYG, et Monsieur Zombie aussi.

MF : Je vous avais vu en concert il y a quelques temps à Saône (en compagnie de Wormachine me semble t-il) et j’avais été bluffé par l’énergie que vous dégagez sur scène et votre étonnante capacité à faire bouger le public, et je voulais savoir quelle ambiance préférez-vous entre jouez dans une salle de concert ou jouer dans un club ou une boite ?

Solex : Perso j'aime jouer en club qui sont généralement des lieux vivants, mais ou on met le plus le feu c'est en open air, festival. Par exemple aux Eurockéennes ça a latté sec, je crois ce jour la, le public était aussi fou que nous.

MF : Votre musique semble être taillée pour la scène et la culture allemande (en première place concernant l’electro / goth / indus), est ce pour cela que vous avez écrit un titre en allemand ?

Solex : Ce titre en allemand et juste une farce, en plus Duja y raconte que des saloperies qui sont très mal perçues par nos amis teutons, on se fais descendre en flèche dans plusieurs magazines par rapport au textes happy Ils croient que nous avons essayé de faire du Rammstein et nous on est juste ultra petés de rire. En résumé si le style se prête a la culture allemande, nous avons ruiné tous nos espoirs de ventes la bas en un seul titre. Peut-être un jour comprendrons-ils.

MF : Finalement c’est le label Equilibre qui vous a véritablement lancé, comment s’est faite la rencontre ?

Solex : C'est encore un coup de notre manager Mika. Je ne sais pas si on va lui pardonner happy

MF : Avez-vous prévu une tournée et des festivals pour cet été ?

Solex : Niveau agenda je ne suis pas au clair, faudrait que je demande a Mika. On a quelques dates agendée en suisse et en France mais je crois que le gros est en train de se préparer, je ne peux en dire plus. Mais vous pouvez chcker notre site www.mxd.ch où l’agenda est mis régulièrement à jour.

MF : Que peux-on vous souhaiter de bon pour 2006 ?

Solex : Tous ce que vous voulez sauf un plan de carrière.

Merci à Solex et Nicolas du label Equilibre!

Partager cet article

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire