/// Interview de Perzonal War

Publié le 17/11/2005 par Withinsylvia

Entretien téléphonique avec Sascha le guitariste de Perzonal War, un groupe de heavy thrash allemand qui n'a pas fini de faire parler de lui!

MF : Je vais commencer par une question classique : comment est né Perzonal War?

Sascha : Eh bien nous avons fondé Perzonal War en 1996, Martin (batterie) et Metti (chant, guitare)avaient écrit quelques chansons et ils m'ont contacté pour savoir si j'étais ok pour rejoindre le groupe et c'était parti! Tous nos amis autour de nous nous poussaient à continuer car ils trouvaient que nous étions vraiment bons;

MF : Combien d'albums avez vous sorti en tout?

Sascha : "When Times Turn Red" est notre 5 ème albums

MF : Et étiez vous signé avant d'intégrer le label AFM?

Sascha : Notre premier disque était une auto-production, nous avons signé avec un petit label berlinois pour le second et nos 3 dernières productions sont chez AFM.

MF : Comment vous situez vous par rapport à la scène métal allemande?

Sascha : A vrai dire c'est un peu compliqué pour nous car nous avons un peu les fesses entre deux chaises (rires). Soit nous sommes trop rapide pour être intégré à la famille heavy, soit nous sommes trop mélodique pour être intégré à la famille du trash... Mais peu importe le metal forme une grande famille et où que nous aillions joué nous avons toujours reçu un super acceuil. Nous ne voulons pas rentrer dans une case car nous sommes inclassables.

MF : Oui en effet il n'est pas évident de classer la musique de Perzonal War, parfois ça me fait penser à du Nevermore, parfois à du Metallica, alors quelles sont réellement vos influences musicales?

Sascha : C'est vrai que nous avons souvent droit à la comparaison avec Metallica. Ce groupe est tout pour nous, nous avons commencé à écouter du metal grâce à eux. Quant à Nevermore c'est aussi un groupe référence pour nous.
Mais avant tout nous sommes Perzonal War avec notre propre identité, nous ne voulons pas être assimilé à d'autres groupes. Car malgré nos tonnes d'influences, nous sommes loin de faire de la copie. Perzonal War c'est de l'inédit, un style à part qui met la pêche!

MF : Et qu'écoutes-tu en ce moment?

Sascha : Oulà, j'écoute pas mal de truc ça va de Opeth à Paradise en passant par The Gathering, du Jazz et pas mal de pop rock comme Creed, ou encore Hatebreed ou Heaven Shall Burn ...

perzonlawar_-_17-11-2005_-_photo.jpg

MF : Pourquoi ce nom de groupe, Perzonal War?

Sascha : Ca remonte à pas mal de temps maintenant et si je me souviens bien c'est Metti notre chanteur qui a choisi ce nom. Cela fait référence à ligne rouge, au conflit intérieur à l'intérieur de la personne elle même. Ses décisions, ses pensées, ses sentiments, l'humain est souvent en guerre avec lui même avant d'être en guerre avec les autres.

MF : Et pourquoi cette référence constante à la couleur rouge? (la pochette est rouge et leur clip dépeint un univers rouge également)

Sascha : Ce rouge représente toute l'énergie de l'album. Nous avons utiliser la couleur rouge comme une métaphore pour symboliser notre musique très power et speedante.

MF : Comme beaucoup de français nous voyons l'Allemagne comme un pays résolument metal, d'où vient cette culture metal?

Sascha : Oh (il éclate de rire), bonne question, a vrai dire je ne sais pas vraiment... Je ne pense pas que nous soyons plus un pays metal que la Norvège ou la Finlande. Peut-être cela vient des groupes allemands des années 80 qui ont infiltré le heavy et le trash en Allemagne et depuis ça tout est allé en grandissant. Oui c'est vari nous sommes des sacrés passionnés.

MF : Peux tu nous raconter ton meilleur et ton pire souvenir de concert?

Sascha : Notre meilleur souvenir a été le concert en première partie d'Helloween à Budapest cette année, ces mecs sont vraiment cools et l'accueil du public a été formidable. Un concert devant 3500 personnes ça ne s'oublie pas! Et pour te parler de mon plus mauvais souvenir, j'évoquerai un concert en Republique Tcheque (il y a quelques années de cela), cela devait être un festival génial avec des milliers de personnes. Nous sommes arrivés à midi et nous devions jouer à minuit. La salle du festival restait vide et 10 personnes se sont pointées à la fin alors que nous n'avions plus prévu de jouer. Et de midi à minuit, dépités d'être venus pour rien, nous nous étions enquillés pas mal de bières. Du coup nous avons du jouer éméchés et ça a été la plus mauvaise expérience scénique de toute notre vie!!!

MF : ET ou est le meilleur public?

Sascha : Définitivement en Hongrie, du moins à Budapest.
Mais les Pays Bas et la Suisse sont pas mal aussi.
D'ailleurs nous partons en tournée avec Destruction et Candelmass mercredi prochain visiter la Turquie, l'Italie, la Serbie, l'Allemagne, l'Angleterre et j'en oublie. Cependant, je ne crois pas que nous passerons par la France ... Quant aux festivals, je ne sais pas encore, tout se décidera bientôt je pense.

MF : Merci pour tout et peut être à bientôt sur une date en Suisse!

Sascha : Ca serait super! à bientôt et merci à METALFRANCE pour son soutien!

Partager cet article

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire