/// Interview de Prostitute Disfigurement

Publié le 20/07/2005 par Darkgrinder

Avec la fraîche sortie de l'excellent "Left in griely fashion", il était de bonne augure de faire le point avec les brutes hollandaises.

MF : Quels sont les points forts de Prostitute disfigurement?

Patrick : Tout d‘abord je pense que c’est une question à laquelle je ne devrais pas répondre. Je pense que vous devriez plutôt demander aux personnes qui aiment Prostitute Disfigurement (je n’aime pas me louanger moi-même c’est pour cela). Ensuite nous sommes un groupe d’amis qui aiment faire du brutal death. Il y a une bonne alchimie dans notre line-up ce qui donne, je pense, un bon son sur les cds comme en live.

MF : Pouvez vous nous dire comment vous voyez "Left in grisly fashion" par rapport à "Deeds of derangement" ?

Patrick : Tout d’abord je pense que « Deeds of derangement » manque de puissance au niveau du son aussi bien qu’au niveau des compositions. J’aime quelques chansons dessus mais je ne me voile pas la face, la plupart des titres ne collent vraiment pas ensemble. Ce n’est pas le cas des titres de notre nouvel album.

MF : Il y a beaucoup de groupes qui font du metal mélodique par chez vous. Quel est votre point de vue ?

Patrick : Je trouve qu’il y a une grande variété de metal représentée ici en Hollande, mais la majorité d’entre eux sont dans le death metal. Mais tout dépend comment vous interprétez metal mélodique. Si vous faites référence à des groupes comme Within temptation et d’autres merdes du style, vous pouvez dire que oui il y a quelques grands groupes comme ça dans notre pays. Mais je ne suis vraiment pas dans ce genre de groupe hollandais et si je veux écouter du vrai metal mélodique je pioche dans les groupes suédois (ce que je fais souvent par ailleurs).

MF : Prostitute est bien extrême. Qu’essayez-vous de créer en molestant ainsi vos auditeurs ?

Patrick : Il y a bien quelques auditeurs que j’aimerais molester un jour. (je plaisante)
Je pense qu’ils survivront au massacre de notre chanteur, mais nous avons essayé de faire un cd rapide et facilement écoutable avec autant de groove qu’on pouvait lui donner sans le rendre ennuyeux. C’est sorti pas mal je pense. Nous ne voulons pas faire mal à nos fans, que deviendrions-nous sans eux ? Et nous sommes déjà cassés, le procès nous tuerait.

MF : Le nom de votre groupe en a choqué plus d’un. Pourquoi l’avoir choisi ?

Patrick : En 2000, nous avons commencé sous le nom de Disfigure, mais notre chanteur Niels s’aperçu qu’il y avait déjà quelques groupes qui s’appelaient comme ça nous avons donc du changer. A cette époque nous venions juste de finir d’écrire le titre « Prostitute disfigurement » qui est sur l’enregistrement « Embalmed madness », nous avons alors pensé que ce serait un nom qui irait bien avec un groupe comme celui là. Cela depuis que les paroles influencent les horribles pensées des serial killers tel que « Jack l’éventreur », « l’éventreur de Yorkshire » etc. Et nous ne pouvions pas arriver avec quelque chose de mieux. Nos parents n’appréciaient pas particulièrement d’ailleurs.

MF : Pensez-vous que vous paraissez crédibles avec un nom pareil?

Patrick : C’est un nom marrant mais il attire l’attention et comme vous le savez une mauvaise attention reste une attention (wow il y a trois fois le même terme dans cette phrase). Et c’est assez original après tout qui serait assez stupide pour prendre ce nom et faire du death metal. La majorité des personnes lorsqu’elles voient le nom pensent qu’il s’agit d’un groupe de grind léger et pré-maché, mais je vous assure qu’il n’en est rien.
Mais laissez moi clarifier une chose une fois pour toutes car certaines personnes semblent mal comprendre. Nous aimons les prostituées ! Bien que je n’y sois jamais allé. . . Non vraiment !
Elles sont simplement des cibles faciles pour les serial killers. Rien de mal.

prostitutedisfigurement_-_20-07-2005_-_photo.jpg

MF : Votre line up a changé depuis "Deeds of Derangement"? Que s’est-il passé?

Patrick : Malgré tous nos efforts et l’argent que nous avons dépensé pour lui, notre guitariste Niels a quitté le groupe, parce qu’il voulait vivre dans le nord avec sa copine et il n’avait alors plus les moyens pour continuer avec nous. Nous avons appelé Benny. Et nous connaissions Benjamin depuis longtemps grâce aux pubs de la région et aux groupes qu’il côtoyait souvent. Nous pensions que tout était ok à ce moment quand soudain Tim décida de partir pour des raisons personnelles donc nous avons tout de suite appelé Michiel (ex-Katafalk, Toxocara). En ce qui me concerne je pense que c’est le meilleur line-up que nous avons jamais eu et j’espère que nous pourrons le conserver.

MF : Comment ces changements ont modifié votre musique?

Patrick : Tous les musiciens jouent et composent de manières différentes, Benny dans l’élaboration des riffs de guitares et ses opinions sur la structure des morceaux. Evidemment la participation de Michiel au groupe lui offre beaucoup d’énergie.
Pour la composition des chansons nous avons juste fait ce que nous avons toujours fait ; d'abord écrire les riffs et compléter avec une boite à rythme. Toutes les chansons sont écrites avant que Michiel se cale dessus, mais il peut apporter ses propres idées où il sent cela nécessaire. En ce qui concerne la progression, personnellement je pense que le nouvel album est plus death métal que les anciens..

MF : Quand est-ce que nous pourrons vous voir en France?

Patrick : J’espère très vite. Mais j’ai bien peur que rien ne soit sûr pour le moment. J’aimerais jouer en France le plus vite possible. On a quelques plans pour tourner cet automne. Quand ce sera arrangé, les gens pourront voir ça sur notre site.

MF : Comment sont-ils chez Neurotic record?

Patrick : Oh Ruud (Neurotic record) est le meilleur! C’est un bon ami (depuis quelques temps maintenant) et il fait attention au groupe. Neurotic record prend nettement plus soin de ses groupes et s’y intéresse bien plus que notre ancien label Morbid record. Meilleure promotion, meilleure distribution et nous propose des dates.
Nous ne nous en plaignons vraiment pas. Nous avons besoin vraiment de ses conseils et qualifications de gestion, parce que sans lui nous serions des tortues se retournant sur le dos.

Partager cet article

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire